Des évolutions subtiles et sobres...

On espérait voir la nouvelle Audi R8 restylée au Mondial de l'Automobile, mais il faudra être un peu patients puisqu'elle ne fait pas partie des modèles présentés par la marque aux anneaux à Paris. En revanche, elle a levé le voile sur la version 2019 de la R8 LMS GT3, qui arbore un style légèrement revu, qui préfigure certainement la future mouture de la supercar allemande.

Lire aussi

Premier détail marquant, on retrouve les trois entrées d'air longitudinales entre la calandre et le capot, qui ne sont pas sans évoquer ce qu'on a déjà vu sur la petite A1 Sportback, présentée en juin. Et ce n'est pas la seule chose que partagent ces deux voitures diamétralement opposées, puisque l'on retrouve la même signature lumineuse diurne, composée d'une barre horizontale prolongée par une virgule à l'extrémité.

Comme nous y a habitué le constructeur, les changements devraient se faire toutefois très discrets, à l'image de la grille en nid d'abeille de la calandre, qui devrait encore un peu se rapprocher du modèle Single Frame désormais présent sur la majorité de la gamme de la marque. A l'arrière en revanche, peu de changements et l'on devrait retrouver une signature lumineuse similaire, ainsi que des optiques à la forme inchangée.

2019 Audi R8 LMS GT3
2019 Audi R8 LMS GT3
2019 Audi R8 LMS GT3

Sous le capot, la nouvelle R8 ne devrait pas jouer les révolutionnaires et garder le V10 atmosphérique de 5.2 litres qui développe entre 540 et 610 chevaux, selon qu'il est installé dans la version V10 ou V10 plus. Il ne serait toutefois pas étonnant de le voir grimper en puissance en même temps que la voiture sera retouchée esthétiquement. Pour les clients voulant faire de la compétition, ce modèle coûtera 389'000 euros, tandis que les possesseurs de la génération précédente pourront acheter le kit restylé pour 28'000 euros.

 

BMW a dévoilé sa nouvelle Série 3 à Paris