La petite sœur de la Model S joue les stars à Paris.

Cette année, Tesla expose sur son stand un modèle capital dans sa jeune histoire : la Model 3, c'est-à-dire celle qui doit lui permettre d'entrer dans une nouvelle dimension sur le plan commercial.

Comme beaucoup de marques, la firme d'Elon Musk ne montre pas la version de base, mais plutôt celle trônant au sommet de la gamme, en l'occurrence la Model 3 Dual Motor Performance. Celle-ci est dotée d'un second moteur électrique sur l'essieu avant et donc de quatre roues motrices. Elle réalise le 0 à 100 km/h en 3,5 secondes et atteint une vitesse de pointe de 250 km/h.

En dessous se trouve la Dual Motor simple, qui conserve le deuxième moteur électrique et les quatre roues motrices. Un poil moins performante, elle accomplit le 0 à 100 km/h 4,5 en secondes et file au mieux à 224 km/h.

Vient ensuite la Model 3 de base, qui se contente d'un seul moteur électrique à l'arrière et de deux roues motrices (à l'arrière). Elle doit permettre d'abaisser le ticket d'entrée à 35'000 dollars. À titre de comparaison, une Dual Motor Performance avec toutes les options hormis l'Autopilot coûte 78'000 dollars.

Pour ce qui est de l'autonomie, Tesla promet environ 350 km pour une Model 3 équipée de batteries standard, et près de 500 km pour un modèle avec option Long Range.

La Model 3 doit débarquer sur le marché européen dans le courant du premier semestre 2019. Les tarifs français n'ont pas encore été communiqués.