Cette troisième génération pourrait ne plus être développée avec Toyota.

Linda Jackson, la directrice générale de Citroën, a laissé entendre que la prochaine génération de C1 serait électrique. "Ce segment devient de plus en plus petit en termes de volume, donc je crois que nous devons évoluer", a-t-elle expliqué pour justifier ce choix potentiel.

Si la C1 devient électrique, la Peugeot 108 suivra a priori le même chemin. L'Aygo, le dernier membre de l'actuelle triplette, pourrait en revanche partir vers de nouveaux horizons. PSA et Toyota n'ont pas encore déterminé s'ils poursuivraient leur partenariat au-delà de la génération actuelle. "Si nous trouvons une stratégie commune, alors nous pouvons continuer", explique à ce sujet Didier Leroy, le président de Toyota Europe. "Si nous avons une stratégie différente, cela pourrait être une raison pour arrêter."

Quoi qu'il advienne, la marque japonaise est bien décidée à renouveler ce modèle, qui lui permet de rajeunir sa clientèle. Pour la prochaine génération, elle serait plutôt tentée par une citadine typée crossover. Cette piste est en tout cas celle qu'a évoquée le directeur des ventes Matt Harrison, qui a toutefois pris toutes les précautions d'usage en parlant simplement de "possibilité".

Lancées en 2014, la C1, la 108 et l'Aygo actuelles ont encore quelques années devant elle. Au minimum trois, et peut-être un peu plus si le groupe PSA et son partenaire Toyota vont au-delà du cycle habituel de sept ans, comme ils l'avaient fait pour la première génération.

Source : Automotive News