Le rapport du député Joël Giraud va déplaire à Tesla et à d'autres.

En l'état actuel des choses, celui qui s'achète un véhicule électrique en France touche une aide gouvernementale de 6000 euros, quel que soit le modèle sur lequel il jette son dévolu. Autrement dit, tout le monde en profite, y compris ceux qui ont les moyens de s'offrir un véhicule électrique haut de gamme.

Cette situation interpelle visiblement Joël Giraud, député LREM qui, dans un rapport au nom de la commission des finances de l’Assemblée nationale, préconise de ne plus attribuer d'aide aux voitures électriques vendues 60'000 euros ou plus. Ceci à partir de l'année prochaine, afin de "garantir une aide incitative pour le financement de véhicules dont la performance écologique n’est pas remise en cause par la taille de la batterie".

Nous saurons vraisemblablement si l'idée a fait son chemin en fin d'année, lorsque les dépenses impliquées par le bonus seront définies par décret.

Il va sans dire qu'une telle mesure ferait beaucoup de mal aux véhicules électriques haut de gamme. La barrière des 60'000 euros exclurait les Tesla Model S et Model X, mais aussi le Jaguar I-Pace, l'Audi e-tron ou encore le Mercedes EQC.

Nos voisins allemands, eux, ont déjà adopté le principe d'une aide sous condition. Là-bas, les véhicules électriques coûtant plus de 60'000 euros sont exclus du bonus. Tesla a d'ailleurs tenté de contourner cette mesure en commercialisant une Model S dépouillée passant sous le seuil des 60'000 euros.

Via Autoactu