L'aérodynamique poussé à son paroxysme.

Avec la Senna, McLaren a souhaité redéfinir les codes dans le petit monde des supercars. Cette voiture a été pensée et conçue pour attaquer et s'extirper des virages le plus rapidement possible. Avec la Speedtail, McLaren explore un tout autre univers, celui des "dragsters". Ce marché est très disputé par la Bugatti Chiron, Koenigsegg Agera RS et bientôt, par la Hennessey Venom F5. Mais les constructeurs comme Mercedes-AMG avec la ONE, ou Aston Martin avec la Valkyrie lancent eux aussi leur hypercar, afin de rivaliser sur ce segment de niche réservé qu'aux super riches. 

McLaren a levé le voile sur la Speedtail, et il n'a pas fallu très longtemps pour que les critiques pleuvent sur internet. Il faut dire que le design de cette hypercar peut en dérouter plus d'un, et pour cause. La Speedtail ne ressemble à aucune autre voiture, ni à aucune autre hypercar. Son style est si unique, qu'il peut plaire ou au contraire, provoquer le dégoût d'une partie du public. Cette voiture est longue de 5,13 m ; sa partie arrière est très élancée, tandis que la partie avant est minime. La Speedtail est une voiture d'ingénieur, en effet, tout a été pensé pour que l'hypercar puisse rouler à des vitesses extraordinaires. En temps normal, un constructeur automobile communique le 0-100 km/h de sa voiture. Mais pour la Speedtail, McLaren a vu les choses en grand et signale que son hypercar peut passer de 0 à 300 km/h en seulement 12,8 s ! À titre comparatif, sachez que c'est à peu près le temps qu'il faut à une Dacia d'entrée de gamme pour passer de 0 à 100 km/h... 

McLaren Speedtail
McLaren Speedtail

La McLaren Speedtail peut rouler à plus de 400 km/h, et pour atteindre cette vitesse, le constructeur de Woking a dû sérieusement étudier et optimiser l'aérodynamique. Ainsi, les designers de McLaren se sont inspirés d'une goutte d'eau (ou d'un corps profilé) qui est connue comme étant la forme la plus aérodynamique. C'est exactement pour cette raison que la Speedtail a ce design si particulier, d'ailleurs, en regardant au-dessus de la voiture ou de profil, on remarquera la forme de la goutte d'eau. La longue partie arrière permet à l'hypercar de favoriser l'appui aérodynamique à haute vitesse, tandis que les jantes avant pleines et fixes sont placées pour réduire les turbulences au niveau des arches de roue. Vous remarquerez que la Speedtail n'a pas de rétroviseurs, ou du moins, de rétroviseurs apparents. Ils sont rétractiles et sont logés au niveau des ailes avant de la sportive. 

Cette voiture est définitivement hors du commun. Les 106 exemplaires prévus par McLaren ont déjà tous trouvé preneur, bien que le prix soit affiché aux alentours de deux millions d'euros. En alliant design hyper-aérodynamique et puissance d'environ 1000 ch, la Speedtail fera beaucoup d'heureux en ligne droite.

 

Galerie: McLaren Speedtail