"Quand allez-vous faire une voiture aussi sexy qu'une Tesla ?"

Si Carlos Ghosn a les oreilles qui sifflent par chez nous, de l'autre côté du Rhin, les Dieter Zetsche, Harald Krüger et autres Herbert Diess, se font eux tacler par leur ministre de l'Économie. Les PDG de Mercedes, Volkswagen ou encore BMW se sont attiré les foudres de Peter Altmaier il y a quelques jours, lors d'une allocution à l'occasion d'une manifestion sur l'intelligence artificielle. 

Ses propos, rapportés par différents journaux allemands, montrent que l'homme politique attend beaucoup des constructeurs automobiles allemands et n'a pas mâché ses mots, n'hésitant pas à les critiquer en les mettant en perspective vis-à-vis de Tesla. 

"Je me demande vraiment quand vous, Monsieur Zetsche, ou vous, Monsieur Diess, ou Monsieur Krüger de BMW, serez en mesure de construire une voiture électrique moitié moins sexy qu'une Tesla ? Pour ce qui est de l'attirance de vos voitures électriques, vous pourriez apporter de nouvelles idées."

Autrement dit, même si les premières voitures électriques des grands constructeurs allemands arrivent, il avait sans doute en tête les Mercedes EQ C ou l'Audi e-tron, il serait peut-être bien de se mettre à la hauteur des Tesla. Alors on ne sait pas exactement s'il parle de design, d'autonomie ou de technologie, mais Peter Altmaier semble trouver les géants allemands à la traîne face à la firme de Palo Alto.

Comme il y avait déjà eu des précédents dans ses allocutions, et qu'il se trouvait dans un salon dédié à l'intelligence artificielle, on imagine qu'il n'y avait pas que le physique des voitures électriques allemandes qui était pointé du doigts, mais également le développement de la voiture autonome.

Pour l'heure, aucun des PDG n'a réagit à ce coup de pression du ministre de l'Économie.

Sources : Spiegel Online, Handelsblatt