Elle sera présentée officiellement en mars 2019.

Celle que l'on connaissait jusqu'à présent sous le nom de code "PF0" a désormais un nom : Battista. La jeune marque Automobili Pininfarina souhaite à travers ce choix rendre hommage à Battista Farina, créateur de la célèbre Carrozzeria Pininfarina.

La future Battista s'inscrira dans le segment encore confidentiel des supercars électriques. Ses géniteurs la décrivent déjà comme la plus puissante et la plus rapide des voitures italiennes. Il est vrai qu'avec une cavalerie évaluée à environ 1900 ch et un couple culminant à 2300 Nm, elle ne fera pas dans la demi-mesure et sera vraisemblablement en mesure de rivaliser – voire de battre – les supercars bien établies et plus traditionnelles type Ferrari ou Lamborghini. Automobili Pininfarina, qui s'est attaché les services du croate Rimac pour ce modèle, parle déjà d'un 0 à 100 km/h en moins de deux secondes – "plus rapide qu'une Formule 1", précise-t-il – et d'une vitesse de pointe culminant à 250 mph, soit un peu plus de 400 km/h. Quant à l'autonomie, elle avoisinerait les 480 km.

Pininfarina PF0 Teaser

La production de la Battista sera limitée à 150 exemplaires : 50 pour les États-Unis, 50 pour l'Europe et 50 pour l'ensemble Moyen Orient/Asie. Les premiers servis recevront leur voiture fin 2020. Comme les autres clients, ils auront déboursé entre 2 et 2,5 millions de dollars (entre 1,76 et 2,2 millions d'euros) pour repartir au volant de cet engin décidément prometteur.

Pour le commun des mortels qui n'a pas les moyens de s'offrir la Battista, il sera toujours possible d'aller l'admirer lors de sa présentation officielle, qui se fera en mars 2019 dans le cadre du salon de Genève.

 

Galerie: Pininfarina Battista