Elle pourrait faire ses grands débuts au salon de Genève.

En 2019, un nouveau chapitre va s'ouvrir dans la lutte qui oppose Peugeot et Renault sur le marché des citadines. La marque au lion renouvellera sa 208, tandis que celle qui a fait du losange son emblème en fera de même avec la Clio. Au fil du temps et des publications de photos espion, nous apprenons à découvrir ces deux voitures qui envahiront bientôt les rues de nos villes. Les clichés qui nous intéressent aujourd'hui concernent la nouvelle Clio, toujours camouflée, mais moins qu'elle ne l'a été auparavant, les faux éléments de carrosserie ayant disparu.

Renault Clio photos espion
Renault Clio photos espion

À l'image de sa devancière, l'auto héritera d'une carrosserie à cinq portes et cachera ses poignées de portes arrière dans les montants de custode. La profusion de camouflages limite du reste les commentaires que nous pourrions faire sur un design qui, selon toute logique, reprendra les derniers codes esthétique de Renault, notamment au niveau de la signature lumineuse. Dans l'ensemble, les lignes de la Clio devraient plus être réinterprétées que totalement réinventées. 

La qualité des matériaux utilisés dans l'habitacle devrait quelque peu progresser, ce qui ne sera pas un luxe. Des améliorations en matière de technologies embarquées sont également attendues. La Clio sera par exemple dotée d'un système de conduite semi-autonome.

Techniquement, la Clio cinquième du nom sera bâtie sur la plateforme CMF-B qu'utilise déjà Nissan pour sa Micra. Elle pourra sans doute compter sur des essence 1,0 et 1,3 litre et sur un diesel 1,5 litre. Des versions hybrides, au moins "légères", figureront au programme.

La nouvelle Clio doit être présentée dans les mois à venir. Peut-être la découvrirons-nous dès mars, à l'occasion du salon de Genève.

 

Galerie: Renault Clio photos espion