L'hybride représente une part considérable des volumes.

À l'heure des bilans de l'année passée, la filiale française du groupe Toyota a le sourire. En effet, avec un total 111'125 véhicules Toyota et Lexus écoulés dans l'Hexagone, elle peut se vanter d'avoir signé un nouveau record de ventes, battant d'un chouïa le précédent qu'elle avait établi en 2007 (109'559 immatriculations).

Du côté de la marque la Toyota à proprement parler, les ventes VP et VU bondissent de 10 % (105'051 unités), dans un marché français augmentant dans une moindre mesure (+3,3 %). "La marque Toyota consolide sa sixième place au classement par marque du nombre d’immatriculations et atteint une part de 4,5 % sur le marché des voitures particulières, grâce à une progression de 9,7 %", précise Toyota France. La Yaris a représenté à elle seule 36'587 immatriculations (+16,5 %). Le C-HR tire lui aussi son épingle du jeu, avec 20'202 immatriculations (+23,5 %).

"En 2019, nos nouveautés 100 % hybrides – RAV4, Corolla, Camry - nous mettent dans une position favorable pour progresser encore, auprès des particuliers mais aussi sur le canal des ventes aux entreprises", estime Didier Gambart, président de Toyota France

Lexus a pour sa part vendu 6074 véhicules en France l'année dernière. Ce chiffre, en hausse de 13 %, représente un nouveau record dans l'histoire de la marque premium. Lexus a de bonnes raisons de croire que le succès se poursuivra en 2019 avec le lancement du SUV urbain UX 250h, un véhicule amené à devenir l'un des best-sellers de la marque.

Enfin, chez Toyota comme chez Lexus, les véhicules hybrides ont encore joué un rôle prépondérant en 2018 : ils ont représenté 65 % des ventes pour le premier, et 99 % pour le second.