Dans cette version, ce moteur délivre plus de 800 chevaux.

C'est sur les réseaux sociaux que Daigo Saito, un pilote de drift professionnel, a publié les photos de sa nouvelle voiture. Il s'agit de la toute nouvelle Toyota Supra qui, depuis sa présentation au Salon de Detroit, a déjà fait couler beaucoup d'encre. La voiture de Daigo Saito n'est pas comme les autres. En effet, le pilote et ses partenaires sont en train de l'adapter aux épreuves du drift. Ainsi, bien que l'on reconnaisse la carrosserie, ou plutôt, les panneaux de carrosserie d'origine, une bonne partie de la voiture a été modifiée. 

Tout d'abord, cette Toyota Supra est plus large. Elle reçoit de nouveaux pneus, un frein à main hydraulique, une direction ayant un angle de braquage extrême etc. Tout est conçu pour que cette voiture soit la plus performante aux drifts. Sur les photos ci-dessous, on remarquera l'ajout de deux ventilateurs à l'arrière intégrés dans un moulage en carbone. L'intérieur de cette Supra est renforcé par un arceau de sécurité et le poste de conduite a été repensé et recentré vers le conducteur.

Mais ce qui nous intéresse le plus se trouve à l'avant, sous le capot de la Supra. Souvenez-vous, en Europe, la Supra n'est commercialisée qu'avec le moteur six cylindres en ligne développé par BMW. Ce moteur anime aussi la BMW Z4, et ne plaît pas forcément aux mordus de la Supra qui regrettent amèrement le bon vieux 2JZ-GTE. Pour cette Toyota Supra de drift, le moteur allemand a été retiré et a été remplacé par le fameux 2JZ-GTE. Selon les informations publiées par les Japonnais, sous cette préparation, ce bloc délivre plus de 800 ch. Ce swap fera chaud au cœur des défenseurs de la Supra. Le mythe n'est donc pas mort !

Le mois dernier, une entreprise californienne du nom de CX Racing, a fait savoir via un post Facebook qu'elle préparait un kit pour que les propriétaires de la Supra MKV puissent retirer le moteur BMW et greffer le moteur 2JZ-GTE. Il semblerait que ce kit soit en cours de développement mais il n'est pas encore sur le marché. Quoi qu'il en soit, cela montre que la Toyota Supra a des défenseurs qui rejettent catégoriquement la collaboration entre Toyota et BMW. Mais Toyota n'est pas forcément inquiet puisque les 900 premiers exemplaires de la Supra prévus pour l'Europe ont tous été réservés ! Cela prouve que malgré la polémique qui règne autour de la Supra, la sportive rencontre son petit succès.

'

Galerie: La Toyota Supra de Daigo Saito