Pour la quatrième année consécutive, elle a été la sportive la plus vendue dans le monde.

Au même titre qu'une Alpine A110 ou qu'une Lotus Elise, la Ford Mustang est une des rares voitures sportives suscitant plus de sympathie que de jalousie. Véritable mythe roulant, la pony car rencontre aujourd'hui encore un beau succès. En 2018, elle a été pour la quatrième année consécutive la voiture sportive la plus populaire dans le monde, avec un total de 113'066 exemplaires écoulés. D'après Ford, cela représente un demi-point de part de marché en plus et 15,4% des ventes du segment.

Sur les 113'066 exemplaires, 75'842 ont été vendus aux États-Unis, où la Mustang domine sa catégorie. En Europe, et selon les chiffres de Car Sale Base, la Mustang a rencontré quelques difficultés l'année dernière, passant de 13'241 exemplaires en 2017 à 9851 exemplaires. Ford assure néanmoins que la situation s'est améliorée au premier trimestre 2019, avec des ventes en hausse de 27% par rapport au premier trimestre 2018 (2300 exemplaires).

L'année 2019 marque le 55ème anniversaire de la Mustang, qui en est à sa sixième génération. Cette dernière a été lancée en 2015 et représente déjà plus de 500'000 ventes, dont plus de 45'000 en Europe. En 2018, elle était commercialisée dans 146 pays. D'ici peu, elle sera proposée dans une nouvelle version High Performance Package pourvue d'un quatre-cylindres EcoBoost porté à 330 ch. Sa remplaçante sera, elle, disponible avec une motorisation hybride, mais c'est une autre histoire sur laquelle nous aurons l'occasion de revenir en temps voulu.

"En lançant la Mustang il y a 55 ans, Ford a véritablement cassé les codes", a commenté Jim Farley, Vice-Président de Ford. "Rien ne représente aussi bien la liberté et le plaisir de conduire que la Mustang, c'est une icône universelle."

'