Sa venue - sans mauvais jeu de mot - en Europe est incertaine.

À l'occasion du salon de New York, Hyundai a levé le voile sur le Venue, un nouveau SUV qui viendra compléter une gamme déjà bien fournie en la matière (Kona, Tucson, Santa Fe, Palisade et Nexo). Ce modèle aux dimensions réduites (13 cm de moins qu'un Kona) semble être avant tout destiné au marché américain. Son éventuelle commercialisation en Europe n'a en tout cas pas été évoquée par le constructeur coréen.

Côté look, le Venue reprend la signature lumineuse en deux parties déjà vue sur d'autres modèles de la marque, ainsi que la calandre hexagonale caractéristique de Hyundai. Le profil est un peu massif, mais c'est un reproche qu'on peut adresser à la plupart des véhicules de cette catégorie. À l'instar de la partie arrière, il n'est pas très original, même si l'effet créé par le toit bicolore grignotant la custode n'est pas déplaisant. De série, le véhicule repose sur des jantes de 15 pouces, mais Hyundai propose du 17 pouces en option. La planche de bord, elle aussi de facture très classique, est dotée d'un écran tactile central de 8 pouces mais conserve un certain nombre de touches physiques.

Hyundai Venue
Hyundai Venue

Le capot du Venue abrite un quatre-cylindres 1,6 litre couplé à une boîte manuelle ou CVT. Pour l'heure, Hyundai n'a pas détaillé la fiche technique. Il semblerait toutefois que le véhicule soit un simple deux routes motrices.

Le Venue sera assemblé dans l'usine d'Ulsan, en Corée du Sud. Il arrivera dans les concessions américaine de la marque au quatrième trimestre de l'année 2019.

Live Photos : Chris Amos Photography

'

Galerie: 2020 Hyundai Venue