Un cœur d'un nouveau centre technologique !

Toyota a annoncé dans un communiqué avoir terminé la construction de la piste d'essais du nouveau centre technique de Shimoyama, au milieu d'un complexe d'infrastructures de recherche et développement, qui est encore en construction à seulement quelques minutes des quartiers généraux de la marque. Le circuit a été l'une des priorités au sein de ce complexe, afin de pouvoir commencer le test de ses véhicules au Japon en reprenant des conditions qui ne sont pas sans rappeler celles subies par les voitures qui s'entraînent en Allemagne, sur le Nürbugring.

Une partie de ces infrastructures à ouvert en cette fin du mois d'avril, incluant une piste de 5.3 kilomètres qui a été conçue en profitant du relief montagneux de la région, et présente un dénivelé de 75 mètres entre son point le plus élevé et son point le plus bas. Le complexe de 650 hectares sera terminé en 2023 et comportera aussi un autre circuit, appelé Section Est, qui sera consacré aux tests à haute vitesse. Les bâtiments, quant à eux, occuperont 159 hectares.

Piste d'essais de Toyota

Toyota a également voulu mettre l'écologie au centre de ses préoccupations, puisque 72 % du complexe seront occupés par des espaces verts, dont 386 hectares (soit 59 % du total de la surface) seront des arbres et de la verdure qui auront été conservés. La marque a en effet implanté son usine autour de la faune et de la flore locales, et n'a pas rasé une surface totale, comme c'est souvent le cas. De plus, elle s'est engagée à la préservation de l'écosystème de la région. Le coût total de ce centre, où seront employées 3300 personnes, devrait s'élever à 2,4 milliards d'euros, ce qui montre à quel point il deviendra une pièce centrale dans l'échiquier du constructeur japonais.

Piste d'essais de Toyota
Piste d'essais de Toyota
Piste d'essais de Toyota
Piste d'essais de Toyota
Piste d'essais de Toyota

"J'aimerais exprimer ma sincère gratitude à la préfecture d'Aichi, aux villes de Toyota et Okazaki, et par-dessus tout, aux habitants de Shimoyama pour leur aide, leur considération et leur coopération inestimables sur cette longue période allant du concept à la construction du Toyota Technical Center Shimoyama", a déclaré Akio Toyoda, président de Toyota. "Avec l'objectif de construire des voitures toujours meilleures, nous avons continué nos efforts pour 'sentir la route' et 'discuter avec les voitures' au fil de tests de conduite tout autour du monde, y compris au sein du Five Continent Drive Project et de les 24 Heures du Nürburgring."

"Avec ces expériences, nous avons reproduit une variété de routes dans le monde sur ce nouveau circuit. En plus de ces tests autour du monde, et avec la reproduction de conditions de conduite difficiles sur ce circuit, nous comptons aiguiser chacun de nos modèles et développer des voitures qui incarnent le plaisir de conduire. Alors que les technologies connectées, autonomes, partagées et électriques promettent de transformer la nature même de la mobilité, Toyota restera fidèle à ses forces de production de voitures au travers du 'genchi genbutsu' (modèle de production de Toyota visant à augmenter la qualité en se penchant davantage sur la réflexion en amont de la production, ndlr) et à la performance émotionnelle, en continuant à faire tous les efforts possibles pour amener des sourires sur le visage de ses clients, quelle que soit la forme qu'auront les voitures dans le futur."

'