Le Renault Kangoo a un nouveau frère jumeau.

Le marché des ludospaces et des utilitaires compacts fourmille de clones. Opel Combo Life, Citroën Berlingo, Peugeot Rifter et Toyota ProAce City Verso sont par exemple un seul et même véhicule cuisiné à plusieurs sauces. Le Renault Kangoo et son double signé Mercedes, le Citan, constituent un autre ensemble de frères jumeaux. À partir d'aujourd'hui, ils vont cohabiter avec un troisième larron, le nouveau Nissan NV250.

Hormis une calandre spécifique, ce nouveau véhicule reprend trait pour trait le dessin du Renault Kangoo. Il lui emprunte aussi son diesel 1.5 dCi Euro 6d-temp de 80, 95 ou 115 ch selon la configuration choisie. La déclinaison électrique dont bénéficie le Kangoo ne semble pas reconduite, Nissan ne l'évoquant pas dans le document de présentation.

Nissan NV250
Nissan NV250

Dans sa version ludospace (Combi), le NV250 affiche une longueur de 4,28 mètres. Il existe aussi un NV250 cabine approfondie de 4,67 mètres, ainsi qu'un utilitaire tôlé, lequel est disponible en deux longueurs : L1 de 4,28 mètres et L2 de 4,67 mètres. La charge utile peut aller jusqu'à 800 kilos.

Le Nissan NV250 sera produit dans l'usine de Maubeuge, aux côtés du Renault Kangoo. Il sera commercialisé en Europe à partir du mois de septembre. Comme les autres utilitaires de la marque, il sera garanti cinq ans/160'000 km.

De façon assez étonnante, le Nissan NV250 arrive au moment où le Kangoo sur lequel il est basé approche sérieusement de la fin. Le véhicule au losange doit en effet être renouvelé à partir de l'année prochaine. Son remplaçant a été préfiguré par le Z.E Concept, à découvrir en vidéo ci-dessous.

'

Galerie: Nissan NV250