Beaucoup de chevaux, beaucoup d'appui !

Nous vous avions déjà parlé de l'incroyable Nissan GT-R R35 configurée pour la course de côte, et qui n'est pas sans rappeler les grandes heures de cette discipline, à l'époque où la célèbre course de Pikes Peak ressemblait à un défilé d'ailerons plus grands et innovants les uns que les autres. On peut en effet se dire que cette furieuse et impressionnante Nissan GT-R en représente la quintessence, avec ses ailerons avant et arrière surdimensionnés, et sa puissance.

Car oui, c'est bien sous le capot que le plus grotesque (comprendre : génial) se trouve : un moteur capable de développer jusqu'à 2200 chevaux. Le Franco Scribante Racing a été raisonnable et a décidé de limiter la puissance de la bête à 1600 chevaux. Un système de gestion et de variation du couple a évidemment été conçu sur mesure pour savoir quoi faire de toute cette puissance au moment de la passer aux roues.

Le travail a été important sur la GT-R avant de la parer de son kit aérodynamique dont la finesse laisse à désirer, puisque les panneaux de carrosserie sont constitués de fibre de carbone. Dans l'habitacle, on retrouve un arceau de protection mais aussi un siège renforcé, une deuxième place, et toute une instrumentation numérique destinée à tenter de garder le contrôle de la chose.

Il se dit que les deux énormes ailerons à l'avant, ainsi que celui qui est démesuré à l'arrière, auquel s'ajoute un diffuseur colossal, produiraient à haute vitesse un appui aérodynamique supérieur au poids de la voiture. De quoi coller à la route lorsque la cavalerie se met en action. Et c'est d'ailleurs cette mise en action que nous vous proposons de voir sur la vidéo tournée en Afrique du Sud, lors du Knysna Speed Festival, où cette créature étrange a de nouveau pu être testée par l'équipe qui l'utilise.