Que ferait Fiat sans la 500 ?

Relancer la 500 était une brillante idée, qui s'est traduite par des centaines de milliers de ventes. La petite italienne et ses itérations 500X et 500L forment en effet une famille à succès, qui vient d'ailleurs de franchir la barre symbolique des trois millions de ventes en Europe.

La trois millionième 500 est un modèle cabriolet peint en rose poudré. Elle reçoit la finition Star, l'une des deux nouvelles propositions introduites dans la gamme il y a quelques semaines.

Fiat se réjouit de constater que le succès de la famille 500 ne se limite pas qu'à son marché domestique. "Il est (...) intéressant de noter que 62% des ventes se font hors d'Italie, qui reste le marché le plus important, suivi de la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne et l'Espagne", précise en effet le constructeur.

La doyenne de cette famille dans l'ensemble vieillissante, c'est bien évidemment la 500 citadine, certes toujours fringante sur le plan commercial mais ayant déjà une douzaine d'années au compteur. Un modèle de nouvelle génération doit être présenté l'année prochaine, a priori dans le cadre du salon de Genève en mars. Il sera doté d'une motorisation électrique et reposera sur une nouvelle plateforme. Fiat continuerait de vendre la 500 actuelle en parallèle, ou tout du moins une version rafraîchie de celle-ci, avec de nouvelles motorisations plus efficientes et certainement plus de technologies.

'