Tout les oppose et pourtant !

À l'occasion d'essais hivernaux menés du côté de l'Alpe d'Huez, nous nous sommes retrouvés face à un choix cornélien : sélectionner l'une des neuf voitures disponibles à l'essai pour réaliser un sujet. Nous avions le choix entre un Mercedes-AMG GLA 45, un Peugeot 2008 ou un 3008, une Fiat Panda 4x4, un Mitsubishi Outlander PHEV, un Alfa Romeo Stelvio, une Fiat 500X et deux Honda CR-V. Neuf SUV comme vous l'aurez sans doute remarqué, et une fois n'est pas coutume nous serions tentés de vous dire "tant mieux" puisque les conditions ont été pour le moins apocalyptiques. Quoi qu'il en soit, face à cette armada de faux tout-terrains, il nous fallait faire un choix. Et notre choix s'est porté non pas sur un mais deux véhicules : la Fiat Panda 4x4 et le Mitsubishi Outlander PHEV.

Mitsubishi Outlander PHEV vs Fiat Panda 4x4
Mitsubishi Outlander PHEV vs Fiat Panda 4x4

Tout les oppose ? Effectivement, c'est d'ailleurs ça qui est intéressant puisque nous allons juger les aptitudes de nos deux protagonistes sur la neige, en fonction bien évidemment des caractéristiques conférées. Pour l'un, c'est tout un attirail technologique qui est proposé avec pas moins de deux moteurs électriques, des batteries, un gros moteur thermique de 2,4 litres de cylindrée, une boîte automatique à variation continue, quatre roues motrices ou encore de nombreuses aides à la conduite. Tout sauf le système de navigation. Une fois de plus, nous ne remercierons encore jamais assez une certaine application conçue du côté de l'État hébreu.

De l'autre, pas de GPS non plus, mais nous serions tentés de vous dire que pour la modique somme de 16'000 euros, on s'en fiche un peu. Car de l'autre, notre mastodonte frôle avec les 45'000 euros une fois quelques options ajoutées. La philosophie n'est toutefois pas la même. Sur notre petite Fiat Panda 4x4, pas de moteur électrique, pas de moteur quatre cylindres mais un simple petit bi-cylindre TwinAir de 85 chevaux et une bonne vieille boîte mécanique à six rapports. Le tout avec une puissance répartie sur les quatre roues, mais seulement si nous en avons besoin. La petite italienne est avant tout typée traction et redistribuera la puissance aux deux essieux en cas de perte de motricité. Pas de boîte courte, pas de blocage de différentiel... Ce n'est pas un Jeep Wrangler mais compte tenu de son prix, on apprécie néanmoins ses capacités.

Bref, après ces courtes présentations, nous vous laissons prendre connaissance de notre vidéo ci-dessus avec plus de détails concernant nos deux protagonistes. Deux voitures très différentes mais pour le moins attachantes du fait de leur philosophie radicalement opposée.

Photos : Baptiste Diet

Galerie: Fiat Panda 4x4 vs Mitsubishi Outlander PHEV