Vous avez du mal à y croire ? Nous aussi.

En juillet 2010, Bugatti est entré dans l'histoire lorsque Pierre Henri Raphanel, le pilote essayeur officiel rattaché à la marque, a établi un record de vitesse avec une Bugatti Veyron Super Sport en enregistrant une moyenne de 430,9 km/h sur la piste d'Ehra-Lessian, en Allemagne. Quelques années plus tard, Anthony Liu, un pilote chinois, avait établi un nouveau record dans la catégorie des découvrables avec la Veyron Grand Sport Vitesse en atteignant une vitesse de pointe de 408,8 km/h sur la même piste allemande. Le 2 août 2019, c'est Andy Wallace qui a battu un nouveau record avec un prototype de la Bugatti Chiron qui est parvenu à atteindre la vitesse démentielle de 490,4 km/h.

C'est déjà la fin ?

Oui mais voilà, 24 heures après l'annonce officiellement de ce record, c'est déjà terminé. Bugatti, via son patron Stephan Winkelmann, vient d'annoncer l'arrêt des tentatives de records de vitesse. L'objectif de Bugatti était d'être le premier constructeur à passer au-dessus des 300 mph (482,8 km/h). C'est maintenant chose fait, et la quête est terminée. Dorénavant, "nous allons nous concentrer sur d’autres domaines", déclare Stephan Winkelmann. Cela laisse donc tout le loisir à Koenigsegg ou encore à Hennessey d'aller chercher le nouveau record de la Bugatti. Rappelons toutefois qu'il ne s'agit pas d'une Chiron de série. Pour le moment tout du moins. En effet, ce prototype devrait faire quelques petits, dont une version "Long Tail", probablement baptisée officiellement Chiron Super Sport.

4100 rotations en une minute

Bugatti en a également profité pour donner quelques informations concernant le record de la Chiron, notamment concernant les pneumatiques utilisés. Il s'agit de Michelin Pilot Sport Cup 2, comme ceux utilisés sur la Chiron, mais qui ont été renforcés au niveau de la bande de roulement. Ces derniers restent toutefois homologués et pourront être utilisés sur une éventuelle Chiron Super Sport. Les pneumatiques ont été testés aux États-Unis et peuvent tourner jusqu'à 4100 fois en une minute et supporter une vitesse de pointe de 511 km/h.

136 mètres par seconde

En ce qui concerne le pilote, Andy Wallace n’est pas étranger à l'enregistrement de ce nouveau record de vitesse. Après en avoir établi un au mois de mars 1998 au volant d'une McLaren F1 en atteignant 386,2 km/h, c'est à bord d'une Chiron qu'il renouvelle son exploit. À partir de 300 km/h, Andy Wallace accélérait par tranches 50 km/h afin de vérifier que tout était en ordre avant d'entamer le record en question. Il fut réalisé sur une piste de 8,8 kilomètres. À sa vitesse maximale, la voiture couvrait près de 136 mètres par seconde. Impressionnant, mais il ne faudra plus compter sur Bugatti à l'avenir pour réitérer une telle performance. Du moins, pour l'instant. Jusqu'à ce que la politique en interne change de nouveau. Ce qui devrait probablement arriver puisque l'argument commercial pour Bugatti a longtemps été basé sur ces records de vitesse. Les clients les plus fortunés y sont évidemment sensibles, notamment pour dépenser, au minimum, 2,4 millions d'euros pour une Chiron.

'

 

Galerie: Record - Bugatti Chiron