Avec Manu Guigou au volant !

La marque Alpine a une histoire importante en rallye, y compris en championnat du monde puisque l'Alpine A110 première du nom a permis à la marque de remporter deux fois le titre chez les constructeurs, à l'époque où celui des pilotes n'existait pas encore. Quand la dernière A110 est sortie, la question fut forcément abordée de savoir si elle pourrait être relancée en compétition, et il semblerait que ce soit bien le cas, avec les essais actuellement d'une Alpine A110 R-GT !

Il ne s'agira pas d'un engagement officiel en tant que constructeur de WRC, comme le font Citroën, Hyundai et Toyota, mais plutôt du développement d'une voiture engagée en catégorie GT sous le format compétition-client, comme le sont notamment les Porsche. S'il ne s'agit pas de la catégorie la plus médiatisée en rallye, elle est très réputée chez les amateurs de la discipline, et pourrait offrir de nouvelles belles pages à la marque.

'

Et pour faire cela, le développement a été confié à Signatech, l'équipe qui est liée à Alpine en catégorie LMP2 du championnat du monde d'endurance. C'est le Team FJ qui organise les tests en question, de manière à peaufiner le développement de l'Alpine A110 R-GT, dont la puissance sera de 300 chevaux et le poids de 1050 kilos. Au volant, on retrouve Manu Guigou, pilote très connu du monde des rallyes puisqu'il a été triple champion de Nouvelle-Calédonie, a couru en championnat de France, et participe au volant d'une Renault Clio R3 à certaines épreuves de championnat du monde, comme le Tour de Corse, qu'il a gagné dans la catégorie. 

Ambassadeur de longue date pour Renault en rallye, il a d'ailleurs été choisi pour effectuer la première sortie officielle de l'Alpine A110 R-GT en ce début de mois de septembre. Ce sera ce week-end, dans le cadre du rallye du Mont-Blanc, qui compte pour le championnat de France asphalte, où Manu Guigou et l'Alpine auront le rôle d'ouvreurs. En attendant, nous vous laissons profiter des images des derniers essais de l'Alpine. Vous pouvez retrouver davantage de photos sur la page Facebook de Julien Pixelrallye.

Crédit photo : Julien Pixelrallye