Avant la Toledo, SEAT avaient présenté deux concepts que l'on vous fait redécouvrir dans cet article.

Modèle : SEAT Proto T 
Présentation : Salon de Francfort de 1989

Pourquoi nous souvenons-nous de ce concept ?

SEAT Proto T Konsepti
SEAT Proto T Konsepti

SEAT a collaboré avec Italdesign pour imaginer une berline de milieu de gamme, le Proto T. Deux ans plus tard, en 1991, SEAT lança la production de la berline Toledo. Bien sûr, avant de passer au stade d'industrialisation, le concept devait recevoir des rétroviseurs et des poignées de porte. Toutefois, les feux arrière caractérisés par un bandeau horizontal ont été conservés, c'était d'ailleurs l'une des caractéristiques fortes de la SEAT Toledo.

Modèle : SEAT Proto C 
Année de présentation : 1990

Pourquoi nous souvenons-nous de ce concept ?

SEAT Proto C Konsepti
SEAT Proto C Konsepti
SEAT Proto C Konsepti

Ce concept mesurait 3910 mm de long, 1670 mm de large et 1120 mm de haut. Il s’agissait d'une compacte à trois portes. Tout comme le concept précédent, SEAT a fait appel à Italdesign pour dessiner ce véhicule. Le design du véhicule était très aérodynamique. Il y avait aussi de grandes surfaces vitrées pour que l'intérieur soit le plus lumineux possible. Même si il n'a jamais été produit, la face arrière du Proto C inspira la SEAT Ibiza, qui fut lancée en 1993.

Modèle : SEAT Proto TL 
Présentation : Salon de Genève de 1990

Pourquoi nous souvenons-nous de ce concept ?

SEAT Proto TL Konsepti
SEAT Proto TL Konsepti
SEAT Proto TL Konsepti

Le Proto TL était une version améliorée du Proto T présenté un an auparavant. Les designers avaient affiné le design de leur berline afin de pouvoir la commercialiser sous le nom Toledo. Tout en conservant l'aspect sportif et aérodynamique du véhicule en général, le Proto TL bénéficia de pare-chocs avant et arrière en plastique noir apparent, et de jantes un peu plus réalistes. Mais ce concept avait encore une caractéristique qui est passée aux oubliettes. En effet, son toit en verre pouvait varier la quantité de lumière qui pouvait pénétrer à l'intérieur.

'