Il devrait arriver sur le marché d'ici deux à trois ans.

Ce titre a sûrement du vous laisser dubitatif, surtout dans la conjoncture actuelle, où le législateur pousse plus que jamais à l'achat d'une voiture électrique. Il n'y a qu'à voir les nouveaux barèmes du bonus/malus en France pour 2020 afin de s'en rendre compte. Pourtant, certains constructeurs, les plus importants disons, n'ont pas vraiment dit leur dernier mot concernant les motorisations à grosse cylindrée. C'est le cas de BMW par exemple et de sa division Motorsport. Comme vous n'êtes sûrement pas sans le savoir, BMW M travaille également sur des voitures électrifiées, mais pas seulement. À en croire nos confrères de chez BMW Blog, la firme allemande serait en train de développer un "nouveau" moteur V8.

Réduction de la cylindrée ?

Pourquoi l'usage de guillemets ? Tout simplement parce qu'il ne s'agira pas d'un nouveau moteur à proprement parler, mais d'une grosse évolution du V8 4,4 litres bi-turbo actuel (nom de code interne S63), qui équipe, entre autres, les BMW M5 et M8. Celui que l'on nomme en interne "S68", devrait réduire sa cylindrée et cuber sous les 4,0 litres. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que certains marchés, comme la Chine par exemple, taxent plus sévèrement les moteurs au-dessus de 4,0 litres de cylindrée.

Pour quel modèle ?

Ce ne sera pas l'évolution la plus importante puisque les ingénieurs devraient également "électrifier" ce moteur afin de répondre aux futures normes d'émissions. S'agira-t-il d'un hybride simple ou d'un hybride rechargeable ? Le mystère reste entier. La configuration à double turbo devrait toutefois être conservée. Enfin, BMW Blog précise que ce moteur devrait faire son apparition sur la BMW M5, et pus précisément sur la version CS qui devrait arriver d'ici deux à trois ans. Elle viendra s'immiscer au-dessus d'une BMW M5 Compétition et devrait ainsi développer plus de 650 chevaux.

'

Galerie: BMW M5 M Performance