La DBS Superleggera rejoint le casting !

L'histoire entre Aston Martin et James Bond dure depuis 1964, et Goldfinger, dans lequel Sean Connery conduisait pour la première fois la DB5. Et cette dernière apparaît régulièrement dans les films de la franchise comme voiture de cœur du célèbre espion. Alors que le dernier épisode en date, Spectre, avait vu la marque de Gaydon créer spécialement la DB10 pour qu'elle soit voiture vedette du film, l'épisode 25 ne manquera pas de mettre en avant le constructeur britannique.

No Time to Die, c'est le nom du film, sera le dernier où l'agent secret sera joué par Daniel Craig, et on pourra y trouver pas moins de quatre Aston Martin différentes. La DB5 avait déjà été confirmée comme faisant une apparition dans ce volet de la saga, tout comme la V8 Vantage, qui a fait sa dernière apparition dans un James Bond en 1987, dans Tuer n'est pas jouer.

 

Plus tard, c'est la Valhalla, supercar à moteur central et "petite sœur" de la Valkyrie, qui a vu sa présence confirmée par la marque dans la production hollywoodienne. Prendra-t-elle le relais de la Jaguar CX-75, prototype mort-né, qui était l'antagoniste de la DB10 dans Spectre ? Le rôle respectif des voitures n'a pas été spécifié, mais Aston Martin a toutefois confirmé l'arrivée d'un autre modèle dans le film, la DBS Superleggera.

Ce n'est pas très étonnant de retrouver ce dérivé extrême de la DB11 dans le film, puisque la DBS Superleggera a été affublée il y a peu d'une série spéciale On Her Majesty's Secret Service, que l'on peut traduire par 'Au service secret de sa majesté', qui est le titre du sixième film James Bond. La marque n'a pas dit si c'est cette version qui sera utilisée dans le film, ou s'il s'agira de la DBS Superleggera classique. Une chose est sûre, les modèles Aston Martin crèveront l'écran dans ce 25e film James Bond, Rien que pour vos yeux.