Si vous avez quelques millions d'euros sur votre compte en banque, vous pourrez peut-être acquérir ce petit morceau d'histoire.

Le 10 janvier prochain, à Kissimmee, en Floride, aux États-Unis, la maison d'enchères Mecum Auctions proposera un morceau d'histoire de l'industrie automobile, mais pas seulement, puisqu'il s'agira également d'un morceau d'histoire du cinéma. En effet, la Mustang GT de 1968 du film "Bullitt", avec Steve McQueen, sera proposée à la vente avec un prix qui devrait être situé aux alentours de quatre millions de dollars, soit environ 3,5 millions d'euros, sans prix de réserve. Le prix à payer pour rouler à bord de celle qui a été présente dans la majorité des scènes de poursuite tournées dans les rues de San Francisco.

Mustang GT Bullitt
Mustang GT Bullitt

L'investissement du siècle ?

Pour l'occasion, Mecum Auctions a retracé l'histoire de la voiture, une histoire plus ou moins rocambolesque puisque l'auto fut vendue par Warner Bros à un certain Robert Ross après le lancement du film. La voiture fut ensuite revendue en 1970 à Frank Marranca, un détective, qui lui-même la céda quatre ans plus tard à Robert Kiernan pour la modique somme de... 6000 dollars. Jusqu'ici, la voiture reposait chez les Kiernan, à Madison, dans le New Jersey. La voiture est revenue en 2014 à Sean Kiernan, le fils de Robert, après la mort de ce dernier. Avant que la voiture revienne à Sean, Robert Kiernan avait reçu une demande par lettre manuscrite de Steve McQueen dans laquelle figurait une demande de rachat de la part de l'acteur américain contre une somme d'argent non négligeable. Robert Kiernan n'a jamais cédé. Cette lettre, ainsi que le certificat d'authenticité délivré par Warner Bros, sont fournis avec l'achat de la voiture.

Dans son jus

En parcourant les photos, vous aurez sans doute reconnu la livrée iconique "Highland Green" du modèle. La voiture est évidemment équipée du bloc V8 de 6,4 litres de cylindrée, largement reconstruit, même si toutes les pièces d'origine encore utilisables ont été conservées. Comme vous pouvez le voir, la voiture est encore dans son jus, notamment avec ses jantes "American Racing Torque Thrust" absolument splendides mais quelque peu usées par les affres du temps.

Galerie: La Mustang GT du film "Bullitt" aux enchères