Cette ville est créée de toutes pièces pour que Toyota et ses partenaires puissent tester toutes les nouvelles technologies.

Pourquoi ne pas créer plutôt que d'imaginer ? Toyota a en tête de créer la ville du futur, il a annoncé lors du CES 2020 que lui et ses partenaires commenceront à construire une ville futuriste dès l'année prochaine sur un site de 175 acres, environ 71 hectares, dès 2021. Son nom, la Woven City, et elle sera construite au pied du Mont Fuji, au Japon. 

Pour créer cette ville futuriste, Toyota a frappé à la porte de Bjarke Ingels Group qui a construit la 2 World Trade Center à New York et la Mountain View de Google en Californie. Cette ville est composée de bâtiments durables construits en bois pour "minimiser l'empreinte carbone". Les toits de ces immeubles sont recouverts de panneaux photovoltaïques pour produire de l'énergie en plus de celle produite par des piles à combustible à hydrogène. Ce sont d'ailleurs ces piles qui alimentent la ville en électricité. 

Toyota Woven City
Toyota Woven City

La Woven City a pour objectif de tester diverses innovations comme les technologies d'aide à la personne, mais aussi la mobilité, la conduite autonome, etc. Toutes les maisons seront équipées de capteurs pour vérifier l'état de santé des occupants et répondre à leurs besoins. On imagine très bien que ces maisons sont connectées et qu'elles comportent un système intelligent pour faciliter le quotidien des résidents. Ah oui, on oubliait, cette ville sera bien peuplée par de vraies personnes. 2000 âmes habiteront Woven City, puis, Toyota prévoit d'augmenter sa population. Ce seront essentiellement des employés de Toyota, mais il y aura aussi des chercheurs, des universitaires, etc.

Pour se déplacer, Toyota a prévu de déployer des véhicules complètement autonomes et qui n'émettent pas le moindre gramme de carbone. Il y aura aussi des engins volants (des drones) comme en atteste la vidéo de présentation. 

"Construire une ville complète à partir de zéro, même à une échelle aussi réduite que celle-ci, est une occasion unique de développer des technologies futures, notamment un système d'exploitation numérique pour l'infrastructure de la ville. Les gens, les bâtiments et les véhicules étant tous connectés et communiquant entre eux par le biais de données et de capteurs, nous pourrons tester la technologie d'IA connectée... dans les domaines virtuel et physique... en maximisant son potentiel", a déclaré Akio Toyoda, président de Toyota Motor Corporation.

Source: Toyota