Avec 5125 unités écoulées en 2019, les ventes de Rolls-Royce ont bondi de 25 %.

Rolls-Royce est fier d'annoncer les chiffres de ventes de 2019. Le constructeur du Groupe BMW a invité la presse internationale à un événement afin d'annoncer publiquement ses résultats. Et quels résultats, l'année 2019 a été très bonne pour le constructeur de véhicules de luxe. Avec 5125 véhicules vendus dans le monde, Rolls-Royce connaît une croissance annuelle de 25 %. C'est d'ailleurs son record de ventes depuis sa création il y a plus d'un siècle. 

 

Les ingrédients du succès

Depuis son arrivée à la tête de Rolls-Royce, Torsten Müller-Ötvös a permis à la marque d'étendre sa gamme avec les Rolls-Royce Wraith et Dawn, sans oublier le SUV Cullinan qui est commercialisé depuis plusieurs mois. En élargissant sa gamme, Rolls-Royce a embauché plus de personnes, environ 1000 au cours des 10 dernières années. Le constructeur a aussi créé une branche dédiée à la personnalisation qui a vu son carnet de commandes s'épaissir. En 2016, Rolls-Royce a lancé la griffe Black Badge s'adressant aux clients à la recherche d'une voiture luxueuse et dynamique. Toutefois, s'il y a une seule chose que Rolls-Royce n'a pas changée, c'est le tarif de ses voitures. Elles coûtent plusieurs centaines de milliers d'euros et elles sont toujours aussi exclusives. C'est d'ailleurs ce que recherchent les clients : une voiture exclusive, luxueuse (et chère) que l'on ne croise pas à chaque coin de rue. 

Le succès commercial du Cullinan

Les SUV ont vu leur part de marché croître au fil des années. Les constructeurs premium ont tour à tour lancé des SUV mais pour les fabricants les plus exclusives, il était difficilement envisageable de trahir leurs traditions en commercialisant une voiture surélevée afin de surfer sur la tendance. Lamborghini a osé avec l'Urus qui a fait les affaires de la marque. Même chose chez Aston Martin avec le DBX. Rolls-Royce s'est aussi décidé à commercialiser un SUV, le Cullinan, qui malgré un prix à donner des migraines (plus de 300'000 euros), semble avoir séduit la clientèle de la marque britannique à tel point que l'usine de Goodwood a été contrainte de recruter 200 personnes pour répondre à la demande. La marque du Groupe BMW ne va pas reposer sur ses lauriers et prévoit déjà de remplacer la Ghost dès cette année.