Il faudrait blâmer la technologie.

Si vous regardez ce que les constructeurs automobiles proposent aujourd'hui, vous constaterez un manque cruel de voitures à deux portes. Certes, les incontournables existent toujours - Chevrolet Corvette, Ford Mustang, Audi TT, etc. - mais la liste n'est pas très longue, elle a même tendance à se rétrécir. Dans une interview donnée à Autocar, Jean-Philippe Imparato, patron de Peugeot, explique que les coupés disparaissent car les constructeurs n'ont pas d'argent à investir pour le développement de ces véhicules. 

En effet, contrairement à ce que certains pourraient penser, les constructeurs ne méprisent pas les deux portes. Imparato a lui-même déclaré : "J'aime ces voitures". Mais l'amour n'est pas une raison suffisante dans le secteur de l'automobile. VW n'allait pas garder la Coccinelle juste parce que les gens l'adoraient. Les nouvelles technologies engloutissent une tonne de frais en R&D. Les constructeurs automobiles se lancent massivement dans les véhicules électriques, la connectivité 5G, les véhicules autonomes et d'autres technologies de conduite semi-autonome. Ce sont des projets coûteux qui, selon Philippe Imparato, nécessiteront des ressources importantes de la part des constructeurs au cours des dix prochaines années, voire plus.

Les constructeurs automobiles faisant tout leur possible pour suivre le rythme de la Silicon Valley et des autres constructeurs, l'argent n'est tout simplement pas disponible pour les véhicules de niche. Les coupés ne se sont jamais vendus en grande quantité, et les clients continuent aujourd'hui d'affluer vers des véhicules plus grands, abandonnant complètement les berlines, les coupés et d'autres types de véhicules. Cela a obligé certains constructeurs automobiles à supprimer complètement les berlines de leur gamme. Même la baisse des ventes de la Chevrolet Camaro a suscité des spéculations l'année dernière, laissant entendre qu'elle serait bientôt abandonnée.

Mais tout n'est pas perdu d'avance. L'engouement pour les SUV et les crossovers est une tendance, et les tendances s'estompent avec le temps. Il faut espérer que lorsque les constructeurs automobiles auront fini d'investir dans les nouvelles technologies, ils réaffecteront cet argent au développement de coupés à l'allure plus agréable. Il n'y a plus qu'à espérer.

Source: Autocar