Une préparation poussée à l'extrême.

La Toyota Supra a vu le jour il y a 40 ans, à la fin des années 1970, sous le nom de Celica Supra. Elle n'a abandonné son nom "Celica" qu'en 1986, depuis, elle ne s'appelle plus que "Supra", l'appellation connue par la plupart des aficionados d'automobiles. La Supra, qui a fait une pause à partir de 2002 avant de revenir en 2019 sous une nouvelle génération.

Ces 18 années ont consolidé le statut déjà légendaire de la Supra, donnant aux fans, aux enthousiastes et aux préparateurs, près de deux décennies pour jouer avec les voitures produites par Toyota. Cela a donné lieu à des préparations délirantes. La dernière que nous venons de trouver est tout aussi folle.

La Toyota Supra dans la vidéo ci-dessus est loin d'être de série. Elle est dotée de nombreuses améliorations qui lui permettent de produire 2061 ch et 1766 Nm de couple distribués seulement aux roues arrière. En réalité, le moteur développe un peu plus de chevaux. On estime que la perte de puissance entre le moteur et les roues est d'environ 15 %. Un rapide calcul nous permet d'estimer la puissance de son moteur à 2370 ch pour 2031 Nm

Toutes les modifications apportées ne sont pas spécifiées. Toutefois, dans la description de la vidéo, on peut lire que cette Supra possède le moteur 2JZ de 3,0 litres associé à une boîte de vitesses séquentielle PPG. Son turbo est différent et nous devons la reprogrammation de son moteur à Motec.