Il estime que le second trimestre sera encore pire.

Depuis le début de la crise sanitaire, les usines sont à l'arrêt. Plus aucune voiture n'est produite en Europe comme en Amérique afin de préserver la santé des salariés et endiguer la pandémie. 

Le mardi 28 avril, Ford a publié son chiffre d'affaires trimestriel et, comme on pouvait s'y attendre, il accuse une perte de plusieurs milliards de dollars. Le constructeur à l’ovale bleu a annoncé avoir perdu près de deux milliards de dollars au premier trimestre à cause de la crise sanitaire. C'est beaucoup, mais ce n'est rien par rapport aux prévisions qu'il a établies. La situation ne devrait pas s'améliorer de si tôt, ainsi, au deuxième trimestre 2020, Ford annonce que ses pertes dépasseront les cinq milliards de dollars.

La réaction du marché ne s'est pas faite attendre en Bourse. Peu de temps après l'annonce, l'action Ford reculait de 6 %. Les actionnaires et les investisseurs espèrent tout de même que le constructeur retrouvera vite des couleurs, la preuve, le cours de l'action Ford est reparti à la hausse. 

Les constructeurs automobiles sont impatients de rouvrir leurs usines. Aux Etats-Unis, le président Donald Trump souhaite que l'économie américaine redémarre. Les fabricants ne pourront remettre leurs machines en route qu'à partir du mois de mai. En Europe, Ford a annoncé que ses usines redémarreront le 4 mai prochain. Il espère par la suite rouvrir toutes ses usines au cours des prochains mois à condition, bien sûr, que les conditions sanitaires soient réunies. 

En France, l'usine Toyota située près de Valenciennes est la première à reprendre son activité. Pour le moment, elle ne tourne pas à plein régime mais elle espère peu à peu augmenter la cadence. D'autres constructeurs ont suivi, à l'image de Renault et de PSA.

Source: Zonebourse