L'année dernière, 140'200 véhicules ont été déclarés volés au total d'après une enquête dévoilée par l'entreprise Coyote.

Pour la troisième année consécutive, Coyote publie son observatoire des vols, basés sur les rapports d’opérations de son activité de récupération de véhicules volés Coyote Secure. Ces données sont complétées également des rapports officiels du ministère de l’intérieur.

Ainsi, en 2019, en France, 140'200 vols de véhicules ont été recensés, soit un vol de véhicule toutes les quatre minutes. Ce qui nous donne environ 400 vols de véhicules par jour en moyenne, soit 35'000 vols par trimestre. L'étude précise que les vols ont lieu durant la nuit dans 73 % des cas.

La taille des agglomérations joue également un rôle déterminant puisque les habitants des villes comptant plus de 200'000 habitants ont trois fois plus de chance de subir un vol de véhicule par rapport aux habitants de petites communes dont la population est inférieure à 2000 habitants.

Les SUV plébiscités par les voleurs

Les voleurs ont une appétence particulière pour les SUV d'après l'étude, puisque ce type de véhicule truste 44 % des vols en France en 2019. La plupart du temps ces véhicules sont destinés à l’international (Afrique, Pays de l’Est en particulier) ou pour les actions du grand banditisme européen (véhicules utilisés dans des braquages par exemple ou go fast pour le trafic de drogue).

Les deux-roues restent aussi particulièrement volés puisque 6 % des deux-roues du parc équipé ont été volés en 2019, dont deux fois plus de scooters que de motos. Autre aspect plutôt inquiétant, les véhicules utilitaires ou engins, liés à l’activité professionnelle, sont cinq fois plus volés que les véhicules particuliers.

Où les véhicules sont-ils les plus volés en France ?

C'est dans la région des Hauts-de-France, en 2019, qu'il y a eu le taux de sinistralité le plus élevé avec 12,6 véhicules volés pour 1000 véhicules équipés. Viennent ensuite l’Ile-de-France (5,3), le Pays de la Loire (3,8) et la région PACA (3,6).

Par leur taille, l’Ile-de-France et la région PACA concentrent 70 % des vols de voitures. En outre, les vols de deux-roues en Ile-de-France, ont augmenté de 18 % entre 2017 et 2019.

Quelles sont les méthodes les plus utilisées ?

Plusieurs méthodes sont utilisées par les voleurs pour dérober un véhicule. La méthode la plus répandue est celle de l’attaque relai qui permet de déverrouiller et démarrer le véhicule à distance et sans effraction, en captant le signal de la clé grâce à des outils spécialisés. Trois voitures sur quatre sont aujourd’hui volées via le vol électronique, aussi appelé "mouse jacking". Une méthode de vols qui a augmenté de 14 % sur les trois dernières années. 

Pour les deux-roues, le vol par enlèvement est la méthode favorite des voleurs. Au total, 92 % des deux-roues se volent de cette manière. La méthode est simple puisqu'elle consiste à embarquer le scooter ou la moto dans une camionnette pour le déplacer jusqu’à un atelier, une cache, pour démonter le deux-roues et revendre les pièces détachées.