Le pick-up japonais reçoit un nouveau moteur et quelques améliorations au niveau des trains roulants.

Dévoilé en 2015, la génération actuelle du Toyota Hilux avait forcément besoin d'une petite mise à jour pour se remettre au niveau de ses concurrents. Des concurrents qui auront eu le temps de s'affûter en l'espace de cinq ans, ou bien de faire une apparition express avant de disparaître aussi sec !

Le Toyota Hilux reste au catalogue du constructeur japonais en Europe et reçoit donc un restylage pour le moins important avec de nombreuses modifications. Esthétiquement, on observe quelques évolutions au niveau de la face avant avec des boucliers redessinés, une nouvelle teinte "Oxide Bronze", la présence d'optiques à LED pour les finitions les plus hautes, ou encore de nouvelles jantes de 18 pouces.

2021 Toyota Hilux (Conduite à gauche)
2021 Toyota Hilux (Conduite à gauche)

À l'intérieur, il y a du changement également avec un écran tactile de 8 pouces qui intègre désormais Apple CarPlay et Android Auto. Comme la majorité des voitures asiatiques, le Toyota Hilux reçoit quelques équipements intéressants de série, dont l'ouverture, la fermeture et le démarrage sans clé, la navigation, la climatisation automatique, l'aide au stationnement avant et arrière ou encore le système audio JBL.

2021 Toyota Hilux (Conduite à gauche)

Sous le capot il y a aussi du nouveau avec l'arrivée d'un quatre cylindres diesel de 2,8 litres de cylindrée développant 204 chevaux et 500 Nm de couple. Il vient ainsi étoffer l'offre de moteur qui était jusqu'ici composée uniquement d'un quatre cylindres diesel 2,4 litres de 150 chevaux. Le bloc de 204 chevaux permet d'abattre le 0 à 100 km/h en l'espace de 10 secondes contre 12,8 secondes pour le moteur de 150 chevaux.

Certaines améliorations apportées aux suspensions et à la direction assistée électrique optimisent le confort et la maniabilité. De nouveaux réglages des amortisseurs avant et arrière, des ressorts à lames redessinés et de nouvelles bagues permettent d'assouplir les suspensions et d’atténuer aussi les secousses sur les marches et dans les trous.

Pour préserver le confort de ses occupants tout en lui octroyant des capacités de vrai tout-terrain, Toyota a ajouté à bord de son Hilux une nouvelle fonction électronique qui imite l’effet d’un différentiel autobloquant mécanique (en mode 4x2), un abaissement du régime de ralenti de 850 à 650 tr/min, un ajustement de la réponse de l’accélérateur afin d’améliorer la maîtrise du véhicule et un nouveau dispositif de visualisation de l’angle de braquage des roues.

Les tarifs français n'ont pas encore été communiqués pour cette nouvelle version. À titre indicatif, la version actuelle avec le moteur de 150 chevaux débute sous la barre des 40'000 euros. La commercialisation du nouveau Hilux interviendra au mois d'octobre prochain.

Galerie: Toyota Hilux (2020)