Protection contre les chocs latéraux grâce à l'élévation de la carrosserie et aux poignées de porte affleurantes

Chez Mercedes, la Classe S a toujours eu pour mission d'être un vecteur technologique et de présenter des innovations qui sont ensuite progressivement adoptées par les classes inférieures de véhicules. C'est également le cas de la nouvelle génération. Et Mercedes de nous présenter de nouveau quelques innovations de cette nouvelle et très attendue Classe S millésime 2021 !

La nouvelle Mercedes Classe S reçoit donc des roues arrière directrices avec un grand angle de braquage, en plus de l'habitacle que nous avons déjà pu découvrir en partie. En termes de sécurité, la luxueuse berline, pour ne pas dire limousine, est désormais équipée d'airbags arrière et d'une protection contre les chocs latéraux, la Classe S étant surélevée pour plus de protection. Le même système est également utilisé à des fins de confort (pour réduire les mouvements du corps).

E-Active Body Control : Châssis actif

La base technique du levage des carrosseries est le système de châssis E-Active Body Control, déjà vu sur le dernier GLE. Ici, la suspension pneumatique montée de série sur la Classe S est complétée par un système hydropneumatique. Un système hybride doux de 48 volts fournit l'énergie nécessaire au système de levage.

Cela permet d'activer diverses fonctions :

  • Les bosses sont détectées par la caméra stéréo ; ensuite, les jambes de force de la suspension de chaque roue sont contrôlées individuellement, de sorte que les mouvements de tangage et de levage du corps sont fortement réduits.
  • En cas de virage serré, la Classe S bouge dans le sens du virage, ce qui permet de protéger les occupants ayant l'estomac sensible.
  • Si un choc latéral est imminent, la carrosserie est soulevée du côté de l'impact à titre préventif.

Amélioration de la protection contre les chocs latéraux

Lors d'un choc latéral, seule une zone de froissement beaucoup plus petite est disponible que lors d'un choc frontal. Afin d'augmenter ce nombre, Mercedes a développé le système de sécurité Pre-Safe Impulse Side pour la Classe E (W213) lancée en 2016. Ce système gonfle les chambres à air des sièges en cas de collision latérale imminente, de sorte que l'occupant du côté de la zone de danger soit éloigné de la porte vers le centre du véhicule peu avant l'impact.

Mercedes S-Klasse (2021) : Airbags, direction d'essieu arrière
Châssis de la Classe S à hauteur normale
Mercedes S-Klasse (2021) : Airbags, direction d'essieu arrière
Juste avant l'impact : la Classe S se relève

Le nouveau système suit le même principe, mais l'améliore grâce au châssis actif (E-Active Body Control) : la Classe S se relève jusqu'à huit centimètres immédiatement avant la collision. Cela soulage la tension sur les structures de la porte, car le seuil peut alors absorber une plus grande partie de l'élan et du choc.

Airbag frontal arrière, airbag de ceinture et airbag central

En termes de sécurité des occupants, la nouvelle Classe S met également en œuvre de nombreuses idées du Véhicule expérimental de sécurité (ESF) de 2019, par exemple, Mercedes présente le premier airbag frontal au monde pour les passagers arrière. L'airbag arrière se déploie à partir du dossier des sièges avant et protège les passagers.

Mercedes S-Klasse (2021) : Airbags, direction d'essieu arrière
La structure de l'airbag est clairement visible

Autre nouveauté, la structure de l'airbag arrière, qui garantit qu'il ne met personne en danger lorsqu'il est déployé. L'airbag proprement dit est constitué d'un cadre de tubes d'air. Entre les deux, une sorte de tente se déploie, dans laquelle l'air ambiant circule par des valves. Lorsque le passager touche l'airbag, ces valves spéciales empêchent l'air de s'échapper. La protection contre les chocs est complétée par un coussin, c'est-à-dire une ceinture de sécurité gonflable pour les passagers arrière. On les trouve déjà dans la Classe E W213.

L'airbag central est cependant nouveau. Il se gonfle en cas de choc latéral grave entre le conducteur et le passager avant, empêchant ainsi les occupants avant de se heurter à la tête. L'airbag est intégré au centre du dossier du siège du conducteur. Hyundai a également développé un système similaire.

Roues arrière directrices = rayon de braquage nettement réduit

La nouvelle direction de l'essieu arrière, qui présente un grand angle de braquage (jusqu'à dix degrés), est une caractéristique de confort qui doit rendre la Classe S aussi pratique qu'une voiture compacte. Cela permet de réduire le cercle de braquage de deux mètres : il est désormais inférieur à 11 mètres dans la version à empattement long.

Mercedes S-Klasse (2021) : Airbags, direction d'essieu arrière
Les roues arrière sont directrices lorsqu'on se gare. On voit aussi les poignées de porte affleurantes.

À des vitesses plus élevées (plus de 60 km/h), la Classe S bénéficie de l'"allongement virtuel de l'empattement". Les roues arrière sont alors tournées dans le même sens que les roues avant, ce qui améliore la stabilité lors des changements de voie. En plus de l'essieu arrière directionnel avec un angle de braquage pouvant atteindre dix degrés, il en existe un avec un angle de braquage pouvant atteindre 4,5 degrés.

Autres systèmes de sécurité et assistants

Apparemment, il y a encore des gens qui n'attachent pas leur ceinture de sécurité dans leur voiture. Des boucles lumineuses devraient faciliter encore plus la fermeture des ceintures. Un autre système de sécurité rappelle la manière dont le siège enfant est fixé : pour la première fois, la Classe S peut détecter par caméra qu'un siège enfant se trouve sur le siège passager avant. Si le conducteur oublie d'attacher le siège enfant avec une ceinture, un message apparaît sur l'écran central.

Le pack d'assistances au conducteur amélioré comprend désormais une assistance active pour l'angle mort. La fonction d'avertissement de sortie affiche déjà un avertissement si le conducteur ou le passager avant tend la main vers la porte. Cette fonction est également rendue possible par la caméra qui surveille l'intérieur. Il détecte le moment où une main se tend vers la poignée de la porte. Si un cycliste ou un autre véhicule s'approche par l'arrière au même moment, un avertissement est émis. L'assistant de maintien dans la voie de circulation soutient désormais la formation d'une voie de sortie.

En outre, le conducteur est désormais encore plus aidé lors des manœuvres. Par exemple, il existe une fonction de freinage d'urgence lors de la marche arrière si vous ne répondez pas aux bips de stationnement. Les piétons sont également détectés.

Le système de vision panoramique intègre désormais davantage de caméras. Cela signifie que les places de stationnement limitées par des lignes (et non par des véhicules) peuvent être automatiquement contrôlées pour le stationnement. Il y a maintenant aussi une vue en 3D. La vue latérale étendue, qui permet de mieux aligner la Classe S sur les obstacles parallèles (bordure, mur de garage, etc.).

Galerie: Mercedes Classe S (2021) : Airbags, roues arrière directrices