Citroën (ou DS), si vous nous lisez, faites-la !

Pendant des décennies, la Citroën DS a défini les codes des voitures de luxe à la française. C'est devenue une icône du design qui est encore vénérée comme étant l'une des voitures les plus uniques au monde. La forme de la Citroën DS est un mélange d'aérodynamisme et de style, avec un extérieur qui transcende le temps et qui même aujourd’hui, semble toujours moderne. Le designer automobile Sang Won Lee a décidé de réinterpréter la Citron DS et le résultat est stupéfiant.
 
La Citroën DS a été produite de 1955 à 1975 en tant que véhicule haut de gamme. Elle a existé en différentes carrosseries : berline, familiale et décapotable. Cette voiture à traction a été créée pour affronter les routes difficiles de France tout en offrant des motorisations qui n'étaient pas soumises à des taxes plus élevées en fonction de la cylindrée.

La Citroën DS utilisait un système de suspension hydraulique unique qui pouvait absorber les routes les plus accidentées et offrir aux clients une conduite souple et très confortable. Les Citroën DS étaient utilisées pour filmer les courses de chevaux, car elles permettaient à la caméra de rester stable sur les routes de gravier situées en dehors de la piste. La Citroen DS brillait également lors des rallyes, elle a même remporté le Rallye de Monte Carlo en 1959 et en 1966.

 

La Citroën DS est exactement ce dont les acheteurs de voitures modernes ont besoin, avec son style particulier et son engagement à utiliser les nouvelles technologies. La DS ré imaginée par Sang Won Lee conserve les caractéristiques extérieures distinctes de la DS tout en modernisant son design pour créer quelque chose de tout à fait nouveau. Elle conserve l'âme de l'ancien modèle tout en y ajoutant des éléments de design de voitures modernes pour créer le parfait mélange du neuf et de l'ancien.

Une nouvelle Citroën DS est l'antidote dont nous avons besoin pour lutter contre les SUV ennuyeux que nous avons fini par accepter. Sur le marché actuel, une Citroën DS électrique moderne serait la bienvenue : pourquoi pas après tout ?