86 % des Français considèrent toujours la voiture comme importante au quotidien.

En ces temps de troubles pour l'automobile, voici une étude qui vient mettre à mal les idées reçues concernant le rapport entre les Français et les voitures. Le 17 septembre dernier, un livre blanc ayant pour thématique la mobilité des Français a été publié par Odoxa et BMW France. Parmi la multitude de données, toutes plus intéressantes les unes que les autres, l'une d'elles a retenu notre attention.

En effet, à la suite d'un sondage mené auprès de 3000 personnes à la fin du mois de novembre 2019, il en ressort que 86 % des personnes considèrent toujours la voiture comme importante au quotidien. Le bilan établi par les analystes d'Odoxa va même jusqu'à dire que la voiture "écrase" absolument tous les autres modes de transport, quel que soit le motif de déplacement.

L'automobile, une nécessité pour la plupart des Français

En se penchant d'un peu plus près sur les différents paramètres analysés, l'automobile fait un carton plein avec 82 % des sondés lui prêtant des qualités de confort de vie, tandis que 76 % se disent satisfaits des conditions de trajet. La voiture reste également une source de plaisir pour 71 % des gens et elle reste également une nécessité pour près de neuf Français sur dix. Seul le paramètre du coût échappe à l'automobile, les Français jugent les principales dépenses liées à l'automobile trop onéreuses.

En France, neuf personnes sur dix sont titulaires du permis de conduire et 92 % utilisent une voiture de manière régulière. 92 % des sondés annoncent conduire au moins d'une fois par an tandis que 76 % prennent le volant plusieurs fois par semaine. 47 % précisent également utiliser leur voiture tous les jours.

L'impact environnemental au cœur des débats

Comme l'indique l'étude menée par Odoxa, tous les Français ne sont pas égaux devant la mobilité. L'institut précise au sein de son enquête qu'il existe sept grandes catégories de "consommateurs" de solution de mobilité. Chaque catégorie possède un lien plus ou moins fort, voire inexistant avec l'automobile. Les experts estiment néanmoins que deux tiers des Français se reconnaissent puisque 60 % pensent ainsi que la possession d’une voiture restera la norme et que les services de mobilité seront complémentaires.

L'étude révèle aussi que 80 % des Français déclarent désormais être attentifs à l’impact environnemental de leurs déplacements. Dans cette optique, 7 % des Français utilisent la trottinette électrique, 13 % les scooters et motos et près d’un Français sur deux enfourchent un vélo.

Galerie: BMW Série 3 Touring (2019)