La disparition des deux modèles est justifiée par leur faible rentabilité.

PSA se prépare à la fusion avec FCA (Fiat Chrysler Automobiles) pour devenir Stellantis. Pour cela, le groupe automobile revoit sa gamme de modèles et analyset certaines de ses stratégies. C'est dans ce cadre là que la multinationale française va probablement dire au revoir à ses deux plus petites voitures sur le marché, la Peugeot 108 et la Citroën C1.

Bien que rien ne soit confirmé pour l'instant, un rapport d'Automotive News Europe, citant trois sources de Reuters, affirme que les deux modèles vont passer à la guillotine. Cette décision fait suite à l'accord de PSA qui remonte à 2018 d'abandonner l'entreprise commune avec Toyota, qui, outre la 108 et la C1, fabrique aussi la Toyota Aygo.

Galerie: Citroën C1 Urban Ride 2019

"PSA prévoit de se retirer du segment A, tel qu'il est proposé aujourd'hui, car les fabricants perdent de l'argent sur ce marché de niche", aurait déclaré l'une des sources à Reuters. "Les modèles actuels pourraient être remplacés par de nouveaux, rendus possibles par la fusion avec FCA", ajoute une autre source.

"La fusion est en train de renverser la vapeur, surtout si l'on considère que le segment A, de la 500 à la Panda, est indissociable de l'histoire de Fiat".

En plus de toutes ces déclarations, il y a deux raisons principales pour lesquelles PSA a quitté le segment des véhicules urbains.

Premièrement, avec les normes d'émissions européennes strictes, il est de plus en plus coûteux pour les constructeurs de continuer à vendre des petites voitures à moteur à combustion, car elles nécessitent des systèmes complexes pour réduire la pollution. En d'autres termes, ils ne sont pas économiquement rentables.

Fiat 500e
Fiat Panda - 9990 €

De plus, avec la fusion entre PSA et FCA qui se profile, la Fiat 500 et la Panda devraient rester sur le marché, ce qui ferait trop de citadines dans un même groupe. Par conséquent, la chose la plus raisonnable à faire est de laisser ces deux véhicules sans rivaux directs.

À l'exception de la nouvelle Hyundai i10, peu de constructeurs renouvellent leurs voitures dans ce segment. Une alternative est de les convertir en électrique, comme c'est le cas des Seat Mii électriques, Skoda Citigoe et Volkswagen e-up ! Mais avec la nouvelle Fiat 500 électrique, Stellantis aurait déjà de quoi faire !

 

Galerie: Essai Peugeot 108 Top! 2016

Photo: Tran HA