Au sein d'une interview, le patron d'Audi, Markus Duesmann, s'est montré assez clair concernant l'avenir du petit coupé aux anneaux.

S'il y avait encore quelques espoirs concernant un TT de quatrième génération, certainement électrifié, il n'y en a maintenant plus vraiment. En effet, comme vient de l'indiquer Markus Duesmann, le patron d'Audi, au sein d'une interview accordée au magazine allemand Auto motor und sport : "l'Audi TT n’aura probablement pas de successeur direct".

L'usage du mot "direct" n'est sans doute pas anodin puisque la marque ne travaille peut-être pas sur une nouvelle génération de TT, mais peut-être sur un nouveau véhicule, électrique vraisemblablement, dont les lignes devraient s'inspirer éventuellement du TT. Pour l'heure, nous n'en sommes qu'au stade des supputations, Audi n'a encore rien confirmé à ce sujet. La marque travaille aujourd'hui sur le lancement de sa première sportive 100 % électrique, à savoir l'e-tron GT, cousine technique du Porsche Taycan.

Audi e-tron GT

Ce n'est donc pas vraiment une surprise de voir le TT disparaître, et même les rumeurs concernant l'avenir d'un éventuel TT repositionné en tant que SUV ne sont pas légitimes d'après le patron de la marque : "c'est une rumeur dont je n'ai jamais entendu parler. Et je ne pense pas que cela conviendrait à la voiture non plus", a-t-il déclaré à ce sujet.

Évidemment, en abordant le sujet de l'Audi TT, celui de la R8 est rapidement revenu sur le devant de la scène. Et nous ne sommes toujours pas plus avancés, puisque Audi semble également encore assez dubitatif quant à l'avenir de sa supercar. Mais une chose est sûre d'après Markus Duesmann, il va falloir "développer le concept", puisque "la façon dont la voiture est actuellement conçue ne le restera certainement pas". Autrement dit, les jours du fabuleux V10 5,2 litres atmosphérique sont comptés, et ce malgré les efforts de la part des ingénieurs pour maintenir ce bloc en vie.

Présenté en 2014, l'Audi TT actuel arrive bientôt en fin de carrière. De nombreuses séries spéciales devraient ainsi voir le jour, un peu à l'image de la dernière en date, l'Audi TT RS 40 Years of Quattro qui rend hommage à l'Audi Sport quattro S1 que Walter Röhrl a piloté en 1987 à Pikes Peak.