X-Tomi Design propose sa propre illustration d'une nouvelle petite sportive.

La présentation de la Renault 5 Prototype, qui annonce un modèle de production électrique, a provoqué un véritable engouement de toutes parts. Quoi de plus normal quand on sait qu'il fait revivre l'un des classiques les plus appréciés de Renault.  

Il est évident que la Renault 5 Turbo des années 80, avec ses ailes élargies, est l'une de vos voitures historiques préférées, à en juger par le nombre de commentaires bienveillants qui accompagnent chacun de nos articles publiés sur la vente d'un exemplaire d'occasion ou à l'occasion d'une vente aux enchères. 

Le graphiste X-Tomi Design fait d'ailleurs sans doute parties des fans de la petite (par sa taille) sportive tricolore, car il s'est empressé, juste après la publication des photos officielles de la R5 Prototype, de réimaginer cette version Turbo très spéciale du modèle français, mais à la sauce 21e siècle. Et il faut bien avouer qu'elle fait envie !

Galerie: Renault 5 Prototype (2021)

Par rapport au prototype jaune présenté par le groupe Renault, l'illustration nous montre un modèle beaucoup plus sportif. Le pare-chocs est spécifique, tout comme le capot et les passages de roue, qui sont dotés d'entrées d'air pour refroidir la partie freinage. 

En outre, la combinaison de deux couleurs, le rouge et le noir, nous semble très appropriée pour accentuer le caractère "racing" du véhicule électrique. Bien sûr, les énormes jantes en alliage noir, associées à des pneus à très faible profil, sont de la partie. 

Il y a également un petit spoiler sur le dessus de la lunette arrière. Malheureusement, X-Tomi Design n'a pas poussé ses illustrations jusqu'à nous présenter une vue arrière de l'hypothétique voiture de sport électrique.

La Renault 5 Turbo tirait quelques 160 ch à partir d'un moteur à essence de 1,4 litre avec turbocompresseur. Une puissance envoyée vers l'essieu arrière allongé. De quoi proposer des performances exceptionnelles.  

La vitesse de pointe était alors de plus de 200 km/h et l'accélération donnait le 0 à 100 km/h en seulement 6,4 secondes. On aimerait évidemment qu'une version électrique soit aussi performante.

On peut toujours rêver, mais on peut espérer que le groupe Renault soit inspiré par cette illustration et, pourquoi pas, décider de pousser la future R5 électrique jusqu'à avoir une version sportive. Avec le look rétro, et en s'inspirant de livrées qui ont fait la renommée de Renault en sport automobile, nul doute que ça plairait !