Après avoir enfin signé le record officiel de vitesse pour un véhicule de production, la SSC Tuatara va s'attaquer à d'autres records.

La SSC Tuatara, vous avez très certainement dû déjà en entendre parler. En effet, il y a quelques mois, Shelby SuperCars (SSC) annonçait un nouveau record avec une vitesse moyenne enregistrée à 508,73 km/h. Un record rapidement annulé après de nombreuses suspicions et, surtout, un communiqué de la part de l'entreprise de télémétrie normalement associée à ce record qui a expliqué... ne pas être associée justement à cet "exploit".

Qu'à cela ne tienne, la SSC Tuatara est repartie à l'assaut de ce record, avec plus de sérieux cette fois-ci. Il y a quelques semaine, la Tuatara a ainsi battu le record de vitesse pour une voiture de production avec une moyenne de 282,9 mph, soit environ 455.3 km/h sur un aller/retour. Suffisant pour coiffer au poteau le précédent record datant de 2017 et détenu par la Koenigsegg Agera RS et son pilote Niklas Lilja, avec une vitesse moyenne de 277,87 mph (446,97 km/h) enregistrée sur un aller/retour.

Auréolé de ce record enfin validé, Jerod Shelby, le patron de l'entreprise américaine, compte bien continuer sur cette bonne lancée. Ainsi, la SSC Tuatara et son moteur V8 5,9 litres de 1750 chevaux, devrait maintenant prendre la direction du Nürburgring pour se mesurer aux meilleures sportives du monde sur un tour. C'est ce qu'à laissé entendre le fondateur de la firme américaine dans une interview accordée au magazine Muscle Cars and Trucks.

"Nous nous y intéressons", a expliqué Jerod Shelby. "Il s'agit d'un de nos prochains objectifs après le record de vitesse. Nous savons aussi que c'est un défi extrême. Vous devez avoir le bon pilote, vous devez avoir la bonne voiture, et vous devez procéder à un maximum de réglages et d'essais là-bas, car c'est un tracé très délicat".