Ils reposeraient sur la plate-forme CMP de PSA.

Maintenant que Stellantis est né, des synergies vont pouvoir être créées entre les différents constructeurs automobiles du groupe. D'après Automotive News Europe, c'est Jeep qui ouvrira le bal avec un modèle d'entrée de gamme basé sur la plate-forme CMP de PSA. Selon cette même source, ce modèle sera produit dès juillet 2022 en Pologne

Un cousin au Peugeot 2008 ?

Son constructeur n'a à ce stade communiqué aucune information, mais d'après les rumeurs, ce modèle prendrait la forme d'un petit crossover et pourrait embarquer des moteurs signés PSA. Ainsi, ce ne serait ni plus ni moins que le cousin aux Peugeot 2008 et Opel Mokka qui reposent sur cette même plate-forme. On pourrait également imaginer une version 100% électrique, mais rien n'est pour le moins sûr pour le moment. 

Automotive News Europe croit également savoir que le Jeep sera suivi par un autre crossover, basé sur la même plate-forme, et badgé Alfa Romeo. Il s'agirait d'un modèle plus petit que les Alfa Romeo Stelvio et Tonale. Il serait baptisé Brennero.

Sous le signe de l'électrique 

Nous pensons que ces modèles seront électrifiés. Ainsi, les clients auront le choix entre des versions hybrides ou 100% électriques. Les constructeurs tendent de plus en plus vers le tout-électrique, d'ailleurs, ils sont nombreux à avoir annoncé la fin des moteurs thermiques au cours des prochaines années. Jaguar et Volvo sont les parfaits exemples, mais pas seulement, car on peut également citer Alpine ou encore Lotus. 

De son côté, l'entité française du groupe Stellantis s'apprête à lancer un modèle extrêmement important. Il s'agit de la nouvelle Peugeot 308 qui sera révélée le 18 mars prochain. Elle marquera le renouveau de Peugeot grâce à l'inauguration d'un nouveau logo et un design encore plus moderne que la précédente génération. Pour la première fois, elle bénéficiera d'une version crossover qui sera dévoilée un peu plus tard.