L'hypercar de la firme étoilée fourbit ses armes sur l'exigeant tracé allemand.

Après plusieurs années sans nouvelles de la Mercedes-AMG One, les derniers mois ont été plutôt intéressants, notamment lorsqu'en décembre dernier, Mercedes-AMG a diffusé une première vidéo promotionnelle de son hypercar avec Lewis Hamilton. Depuis cette date, nous avons eu le droit également à plusieurs images promotionnelles sur les réseaux sociaux, tandis que nos photographes espion ont pu apercevoir quelques prototypes de développement.

De nouvelles images viennent d'ailleurs de nous parvenir, avec la voiture encore largement camouflée, et qui semble effectuer d'ultimes tests sur le Nürburgring. Comme en témoignent les lignes et les courbes des prototypes, malgré un camouflage plus ou moins épais, les ingénieurs ont beaucoup travaillé sur la partie aérodynamique.

Photo d'espionnage Mercedes-AMG One

Pour rappel, la Mercedes-AMG Project One sera motorisée par un groupe propulseur hybride dérivé de celui des F1 de 2015 de la marque à l'étoile. La puissance cumulée devrait dépasser les 1000 chevaux, de quoi permettre à la Mercedes-AMG One de filer à plus de 350 km/h en vitesse de pointe et d'avaler le 0 à 200 km/h en à peine six secondes.

Transformer un moteur dédié à la course automobile en un moteur capable d'équiper une voiture, aussi puissante soit-elle, homologuée pour la route, ce n'est évidemment pas si simple, et les ingénieurs se sont déjà heurtés à de nombreux problèmes, notamment concernant la gestion du ralenti. C'est d'ailleurs pour cela que les premières livraisons ont été repoussées.

Pour le moment, Mercedes-AMG n'a pas encore officiellement donné de date concernant le lancement de son hypercar, mais au vu des récentes sorties des prototypes, la phase de développement touche à sa fin. Les 275 clients, et pas un de plus, qui ont eu la chance de se voir attribuer un bon de commande devraient donc prendre livraison de leur voiture cette année, après avoir déboursé la bagatelle de 2,2 millions d'euros.

Galerie: Photos espion : Mercedes-AMG One

Source: Automedia