Les Alpine aussi ?

Depuis quelques jours, la rumeur enflait. La voici confirmée ce lundi 26 avril 2021 par un communiqué de presse faisant état de ce qui s'est dit vendredi 23 avril lors de l'Assemblée générale, et notamment la mesure qui a le plus fait parler d'elle : la limitation des futures Renault à 180 km/h ! 

Comme il paraît loin le temps de la course à celui qui irait le plus vite, à des supercars toujours plus puissantes et performantes. Même si il en reste toujours aujourd'hui, et que de toute façon Renault n'a jamais vraiment pris part à cette course, on voit que les constructeurs automobiles ont vraiment fait volte-face face aux problèmes environnementaux et aux problèmes de sécurité.

Ce sont en effet deux des piliers qui ont été développés lors de cette Assemblée générale qui déroulait un peut plus la fameuse stratégie Renaulution dévoilée mi-janvier. Et si Renault vise 65% de ses ventes électrifiées dès 2025, et 90% en 2030 en Europe, le Groupe souhaite également la neutralité carbone en Europe en 2040 et dans le monde en 2050.

La nouvelle vision pour l'avenir de Renault telle qu'imaginée par Luca de Meo prévoit également de s'engager sur l'argument sécuritaire, en voulant essayer de faire e sorte de diminuer les accidents sur la route. Pour y arriver, Renault souhaite à la fois mieux prévenir les accidents, et faciliter le travail des secours.

C'est ainsi que seront mis en place un "safety score", pour analyser les données de conduite grâce à des capteurs placés sur le véhicule et inciter à une conduite plus sûre, mais aussi un "safety coach" qui informera les conducteurs en temps réel des risques potentiels sur leur trajet et signalera les lieux statistiquement accidentogènes.

C'est dans cette optique que Renault veut limiter la vitesse à 180 km/h dans ses voitures dès 2022. Et le premier modèle qui en "fera les frais" est la Renault Megane-E laquelle sera équipée d'un ajustement automatique à la vitesse réglementaire, réglé par défaut. 

Si Dacia est également concerné par cette limitation de la vitesse à 180 km/h, on ne sait pas ce qu'il en sera des voitures plus sportives de la famille Alpine. On pourrait se dire que Renault envisage effectivement de laisser les Alpine filer à plus de 180 km/h, mais comme l'avenir de la marque au A fléché passe aussi par les véhicules électriques, et que ces derniers ne sont pas réputés pour leurs performances en vitesse de pointe, pas impossible que les prochaines Alpine soient aussi limitées. 

Pour rappel, Renault n'est pas le premier à prévoir de limiter la vitesse maxi de ses voitures : Volvo aussi limite, et ce depuis l'an dernier, en 2020, ses voitures à 180 km/h. Est-ce vraiment un handicap ? Pas franchement quand la limitation maximale sur nos routes françaises est de 130 km/h...