Tout ce que vous devez savoir sur l'avenir de "Lambo".

Le 18 mai prochain, Lamborghini présentera sa feuille de route pour les 10 prochaines années. Le président et PDG Stephan Winkelmann parlera de la stratégie de la marque pour les 10 prochaines années et il faut croire qu'il y aura des informations vraiment intéressantes.

L'année 2021 a débuté avec la révélation de l'Huracàn STO et les premières photos de l'Urus restylé. Il est fort probable que la voiture de sport et le SUV continueront à évoluer au fil des ans, mais Lamborghini pourrait travailler sur quelque chose d'encore plus ambitieux.

De l'essence à l'hybride

Regarder vers l'avenir et penser électrique. Les deux concepts sont désormais pratiquement associés et c'est pour cette raison que nous attendons davantage d'informations sur la stratégie d'électrification des modèles. En fait, cela a déjà commencé avec la Sian, la supercar dotée d'un moteur hybride de 819 ch.

5 - Lamborghini Sián FKP 37 (2020) - 2,44 millions d'euros
Lamborghini Sian

Pour Lamborghini, la transition vers le 100% électrique sera probablement progressive. Cela signifie qu'il y aura plusieurs étapes intermédiaires représentées par des modèles hybrides et hybrides rechargeables.

La technologie déployée au sein de la Sian pourrait se retrouver dans les prochaines générations de l'Huracàn et de l'Aventador (en supposant que ces noms soient conservés). Pour le best-seller Urus, cependant, la société pourrait adopter un groupe motopropulseur hybride rechargeable pour répondre à des rivaux tels que le Bentley Bentayga ou l'Aston Martin DBX, ce dernier devant recevoir une variante à batterie prochainement.

Urus Lamborghini
Lamborghini Urus

Entre-temps, deux nouveautés basées sur le V12 atmosphérique seront présentées à court terme. C'est ce qu'a clairement indiqué Lamborghini dans sa déclaration lors de la présentation de ses résultats commerciaux 2020. 

De l'hybride à l'électrique

Le point final sera clairement une voiture entièrement alimentée par des batteries. C'est un avenir inévitable, d'autant plus que Ferrari a annoncé le premier modèle électrique pour 2025.

Lamborghini n'est pas totalement novice dans le domaine des voitures de course à émission zéro. Beaucoup se souviennent du prototype Terzo Millennio de 2017 qui représentait une véritable fenêtre sur l'avenir de la marque. Étudiée en collaboration avec le Massachusetts Institute of Technology, l'hypercar est équipée de supercondensateurs capables de libérer plus d'énergie que les batteries traditionnelles. La carrosserie elle-même agit comme un accumulateur d'énergie : en pratique, les fibres de la voiture sont capables d'absorber des nano-charges et de les stocker dans des nanotubes pour les fournir ensuite au système électrique.

Galerie: Lamborghini Terzo Millennio Concept

Bien que cette dernière solution relève encore de la science-fiction, on ne peut exclure la possibilité que Lamborghini veuille reprendre ce projet (comme elle l'a fait en partie avec Sian) et en faire la base des modèles de demain.

En bref, un modèle électrique est pratiquement certain. Reste à savoir quand et, surtout, ce qu'il en sera.

L'impression est que Lamborghini ne veut pas être en retard par rapport à Ferrari, et il faut croire que nous verrons quelque chose de nouveau d'ici 2025. Au vu des chiffres de vente toujours croissants de l'Urus, on pourrait penser que la première "Lambo" électrique sera un SUV, l'un des segments les plus rentables pour les constructeurs.