L'offre initiale de Quantum était de 7,5 milliards d'euros, mais Quantum est prêt à payer un peu plus pour s'offrir la marque italienne.

L'effort de Quantum Group pour acheter Lamborghini n'est pas encore terminé. Le groupe VW a refusé de vendre le constructeur italien pour 7,5 milliards d'euros. Aujourd'hui, la société d'investissements a augmenté son offre d'1 à 2 milliards d'euros, selon Automotive News. Cette somme supplémentaire était destinée à couvrir les investissements et à garantir les emplois.

"Bien sûr, notre offre est toujours valable. Nous avons soigneusement réfléchi à notre offre de rachat de Lamborghini", a déclaré Rea Stark, représentant de Quantum, à Reuters, selon Automotive News. "Et s'il y a une volonté de négocier - qu'il s'agisse d'investissements, de garanties ou du prix d'achat - alors, bien sûr, nous sommes toujours prêts." 

Le groupe VW n'a pas mâché ses mots lorsqu'il a refusé l'offre initiale. "Lamborghini n'est pas à vendre", a déclaré un porte-parole. Nous ne savons pas encore si la volonté de Quantum d'augmenter son offre d'environ 26 % est suffisante pour que le constructeur allemand soit plus disposé à vendre la marque italienne.

L'offre de Quantum Group comprenait la marque Lamborghini, son usine de Sant'Agata et les activités de sport automobile. La société d'investissements souhaitait également conclure un accord de fournisseur sur cinq ans et souhaitait mettre en place un centre de développement de batteries avec Audi. Quantum a également garanti le maintien des effectifs actuels pendant cinq ans.

Quantum a peut-être choisi le mauvais moment pour tenter d'acheter Lamborghini, car le constructeur italien vient de présenter son futur plan de produits pour l'électrification des véhicules. D'ici 2025, tous les modèles de la marque seront dotés de groupes motopropulseurs hybrides. Il y aura également une Lambo entièrement électrique dans la seconde moitié de la décennie.

Pour y parvenir, Lamborghini va investir plus d'1,5 milliard d'euros au cours des quatre prochaines années. Cet argent servira à financer les technologies d'électrification et de fibre de carbone pour compenser le poids supplémentaire des batteries.

Si une Lambo électrifiée ne vous intéresse pas, de récentes photos montrent que la société développe une nouvelle variante de l'Aventador. Les rumeurs suggèrent qu'il s'agit d'un dernier adieu au modèle et qu'il serait doté d'un V12 de 780 ch.