Le constructeur a vendu près de 2,8 millions 106 entre 1991 et 2003.

C'est un de ces anniversaires que vous n'aviez sans doute pas sur votre agenda. Et pourtant la Peugeot 106 fête ses 30 ans cette année et arrive donc en collection. Eh oui, voilà qui nous rajeunit pas ! 

Pourquoi ne gardons-nous pas vraiment à l'esprit ces anniversaires ronds ? Bien sûr, nous connaissons la 106 et quand il s'agit des dérivés sportifs, elle se rappelle immédiatement à notre bon souvenir. Alors pourquoi l'avoir oubliée ? Sans doute parce que la 106 a tout simplement disparu du trafic routier. Soyez honnête : quand avez-vous vu pour la dernière fois l'une d'elles sur la route ? Exactement ! Elle est aujourd'hui devenue presque aussi rare que sa prédécesseur, qui a été construite jusqu'en 1988 : la Peugeot 104.

Mais revenons aux années 90 : le lancement sur le marché de la Peugeot 106 a eu lieu le 12 septembre 1991. Et voici comment elle était alors présentée à la presse : "une boule de sympathie enrobée de sourires et habillée de charme qui se sent si parfaitement bien dans ses 3,56 m de surprises et d’étonnement. Conçue polyvalente, sculptée pour la ville taillée pour la route c’est un concentré d’élégance et de séduction, traction avant à moteur transversal né du savoir-faire Peugeot et puisant ses racines dans la même tradition ». Ah, les joies du marketing ! 

30 Jahre Peugeot 106

Le modèle, initialement produit en tant que modèle à trois portes, sera décliné dès 1992, un an plus tard, en modèle à cinq portes. Le lifting a suivi en 1996 et jusqu'à la fin de la production en 2003, le constructeur aura vendu quelques 2,8 millions d'unités. La petite voiture française était principalement produite à Mulhouse. Cependant, lorsque la demande des clients est devenue particulièrement forte, les usines de Sochaux et d'Aulnay-sous-Bois ont rejoint la production.

La 106 était un modèle à traction avant. Il était disponible avec des moteurs 4 cylindres de type "TU". Les cylindrées des moteurs à essence étaient comprises entre 954 et 1587 cm3, les chambres de combustion des diesels cubaient entre 1360 et 1 558 cm3.

Séries spéciales en pagaille

Aussi simple que soit le choix des moteurs à l'époque, la marque au lion a rendu les niveaux de finition encore plus confus. Oui, la 106 reste l'un des modèles aux séries les plus spéciales. En douze ans de commercialisation, il y aura eu une vingtaine d'éditions spéciales ! Parmi les éditions les plus emblématiques, on trouve évidemment les "Roland Garros" ou "Zenith" de 1993.

30 Jahre Peugeot 106
30 Jahre Peugeot 106

Peut-être vous souvenez-vous aussi de la "106 Kid" et de ses sièges en jean de 1994 ? Ou de la "106 Cartoon" humoristique présenté par Droopy de 1996 à 1999 ? Il y a eu ensuite des variations élégantes comme la série "Inès de la Fressange" de 1997 ou l'"Enfant Terrible", lancé en 2000.

Jusqu'à 120 chevaux

Venons-en maintenant aux versions sportives. À commencer par la 106 XSI de 95 ch, apparue en 1992. Elle sera suivie en 1996 par la 106 S16 qui proposait jusqu'à 120 ch. Cela peut sembler peu au regard des normes actuelles, mais le poids à vide des modèles n'a jamais dépassé la barre des 1000 kg jusqu'à la fin de la production. La 106 était donc également une bonne base pour les voitures de rallye. La 106 Maxi (1997) a donc été utilisée en rallye à partir de 1998 et pilotée par Lionel Mantagne. En 2000, elle est alors pilotée par Cédric Robert, qui termine 5e du championnat de France des rallyes.

La seconde Peugeot électrique ! 

Après la Peugeot VLV (voiture urbaine électrique) de 1941, la 106 est également la deuxième voiture électrique de la marque et détient le record mondial de ventes sur ce segment jusqu'en 2010. La version électrifiée s'est vendue à près de 3550 unités et s'adressait à la fois aux particuliers et aux entreprises.

Pour permettre aux visiteurs de découvrir toutes les facettes de la 106, le musée L'Aventure Peugeot de Sochaux lui consacre une exposition jusqu'à fin 2021. Huit modèles seront exposés pour cet anniversaire : la 106 Rallye (version italienne) de 1994, la 106 XSI de 1992, la 106 Signature de 1995, la 106 S16 de 1997, la 106 Enfant Terrible de 2002, la 106 Electrique de 1996, la 106 Maxi de 1997 et même un prototype de 106 Cabriolet de 1992 !

Galerie: 30 ans de la Peugeot 106