Après le W12 et le V8, place désormais au V6 hybride rechargeable pour la berline haut de gamme britannique.

Bentley, comme tous les autres constructeurs automobiles, n'échappe pas aux normes environnementales. Ainsi, la firme britannique a annoncé, il y a déjà plusieurs mois, un large plan d'électrification de ses modèles. Et en attendant un premier modèle électrique qui s'annonce aussi puissant que luxueux, Bentley mise sur l'hybride rechargeable. Après le Bentayga Hybrid, c'est désormais à la nouvelle Flying Spur de passer par la case hybridation.

Une Bentley se doit d'être performante, de ce fait, même si le moteur est moins noble qu'un W12 ou qu'un V8, il n'en demeure pas moins que la marque a fait le choix d'un V6. Ce V6 de 2,9 litres de cylindrée a été pioché au sein de la banque d'organes du groupe Volkswagen, puisqu'il équipe notamment les Audi RS 4 et autres Porsche Cayenne et Panamera. Au sein de la Flying Spur, il développe la bagatelle de 416 chevaux et 550 Nm de couple, le tout combiné à un moteur électrique pour une puissance combinée de 544 chevaux et 750 Nm de couple.

Bentley Flying Spur hybride 2022

La puissance est répartie aux quatre roues motrices via une boîte de vitesses automatique à huit rapports. Bentley assure que grâce à l'installation de la petite batterie de 14,1 kWh disposée au niveau de l'essieu arrière, la répartition des masses est proche de 50/50, comme une Flying Spur V8. En matière de performances, Bentley annonce un 0 à 100 km/h en seulement 4,3 secondes, soit seulement 0,2 seconde de plus que la version dotée du V8 4,0 litres bi-turbo de 550 chevaux, malgré un embonpoint de 200 kilos et une masse de 2,5 tonnes sur la balance.

Selon le cycle WLTP, la voiture peut effectuer "plus que 40 kilomètres" en mode 100 % électrique. Le conducteur dispose de trois modes de conduite spécifiques à cette version hybride, nommés Hybrid (par défaut), E (électrique) et Hold (conserve la batterie chargée), en plus des modes Confort et Sport.

Bentley Flying Spur hybride 2022

La manière la plus simple de reconnaître une Flying Spur Hybrid des autres modèles de la gamme, c'est bien évidemment la présence d'une trappe de charge située au niveau de son aile arrière gauche, tandis que quelques badges disséminés un peu partout trahissent sa mécanique. En dehors de ces quelques éléments, cette version est similaire aux autres, et les clients devraient sans doute passer par la case Mulliner, le département de personnalisation de la marque, pour en faire un modèle vraiment unique.

L'électrification devrait se poursuivre d'ici quelques mois pour Bentley avec l'arrivée d'une inédite Continental GT dotée de la même motorisation. La Bentley Flying Spur Hybrid sera disponible d'ici la fin de l'année 2021 à des tarifs encore inconnus mais sans doute, une nouvelle fois, plutôt salés.

Galerie: Bentley Flying Spur Hybrid (2021)