Dans quelques jours, BMW lèvera le voile sur le concept XM annonciateur de son nouveau SUV de performance développé par BMW M. Nous avons longtemps pensé que ce modèle allait s'appeler BMW X8, et que sa version la plus puissante allait être badgée BMW X8 M. Il se trouve que le constructeur bavarois baptisera bien son SUV "BMW XM", ce qui a étonné plus d'un dans la communauté automobile. 

XM fait surtout référence à la Citroën XM, la Française lancée à la fin des années 80 et qui est restée en vente jusqu'à l'an 2000. BMW n'a légalement pas le droit d'utiliser ce nom, et risque d'avoir des soucis avec le constructeur français. D'ailleurs, le service juridique de Citroën s'est attaqué à Polestar pour l'utilisation de ses chevrons, et le tribunal de Paris lui a donné gain de cause, ce qui a valu à Polestar l'interdiction de commercialiser ses modèles en France !

BMW a pris les devants et a gentiment demandé à Citroën l'autorisation d'utiliser la dénomination XM comme le révèlent nos confrères de Carscoops. Citroën aurait accepté, comme le déclare une source interne de la marque française : 

"L'utilisation du nom XM par BMW est le résultat d'un dialogue constructif entre Citroën et BMW, il a donc été bien discuté et pris en compte. C'est en effet le résultat d'un "gentlemen agreement" reflétant l'introduction par Citroën d'un nouveau modèle combinant un X et un nombre, à savoir C5 X, et la volonté de BMW d'associer leur nom X à leur univers Motorsport, portant la célèbre lettre M. Citroën conserve le droit d'utiliser X dans des noms tels que CX, AX, ZX, Xantia , Xsara… et XM".   

La BMW XM sera motorisée par un V8 4.4 L bi-turbo couplé à un moteur électrique. Ensemble, ils devraient produire aux alentours de 760 ch, ce qui ferait de ce modèle le plus puissant de la gamme BMW M, devant la BMW M5 CS et ses 635 ch.