Volkswagen AG et Porsche Automobil Holding SE ont annoncé mardi avoir conclu un accord-cadre en vue d'une introduction en Bourse de Porsche AG, la première confirmation officielle de l'existence d'un tel projet. Aucune décision n'a été prise pour l'instant et un accord devra être approuvé par les directoires et les conseils de surveillance des deux groupes, a précisé le géant automobile allemand.

"La conclusion d'un accord-cadre (...) est actuellement une question ouverte et dépend de l'accord des conseils des deux parties", explique-t-il dans un communiqué.

Ces déclarations ouvrent néanmoins la voie à ce qui pourrait être l'une des introductions en Bourse les plus importantes de l'histoire en Europe puisque Porsche pourrait être valorisé entre 45 et 90 milliards d'euros.

Cette annonce a fait bondir les cours de Bourse de Volkswagen et Porsche SE en Bourse de Francfort et vers 09h50 GMT, les deux titres, qui avaient auparavant débuté la séance dans le rouge, gagnaient respectivement 9,21 % et 10,13 % alors que l'indice Dax perdait 1,06 %.

Les marchés spéculent depuis plusieurs mois déjà sur la possibilité d'une introduction en Bourse de Porsche mais le processus de décision est complexe en raison de la structure de l'actionnariat du groupe.

Reuters avait appris l'an dernier de plusieurs sources proches du dossier que les familles Porsche et Piëch, qui détiennent 31,4 % des actions et 53,3 % des droits de vote de Porsche via la holding Porsche SE, envisageaient de prendre une participation directe dans le constructeur.

Cette démarche réduirait l'emprise des familles sur Volkswagen en faveur de Porsche, la marque fondée en 1931 par Ferdinand Porsche, ancêtre commun aux deux familles. (avec AFP)

Galerie: Essai Porsche Cayenne Turbo Coupé (2019)