Vous habitez dans l'est de la France et vous avez remarqué récemment une hausse significative du nombre de conducteurs allemands venant faire leur plein de carburant en France ? Non, vous n'avez pas rêvé, malgré une hausse significative des prix des carburants en France ces dernières semaines, nos voisins allemands préfèrent encore faire le plein dans l'Hexagone plutôt qu'outre-Rhin.

Le lundi 28 mars, le prix du gazole a de nouveau explosé et dépassé la barre des deux euros avec un tarif moyen à 2,1165 euros, soit 14,1 centimes de hausse en sept jours. Des prix décourageants pour les automobilistes français, qui attendent certainement avec impatience la baisse de 18 centimes (auparavant 15 centimes) promise par l'État à partir du 1er avril prochain, mais qui incitent toutefois les Allemands à franchir la frontière pour aller faire le plein.

Comme le révèlent nos confrères d’Europe 1, l’Allemagne est dans le top 3 des pays européens où le carburant est le plus cher depuis le début du conflit en Ukraine. Dans certaines stations germaniques, le prix des carburants peut même atteindre jusqu'à 2,80 euros le litre !

À l'heure où nous écrivons ces lignes, le litre de sans-plomb 95 est en moyenne à 2,30 euros contre "seulement" 2,12 euros en France. Pour un réservoir de 60 litres, cela représente une économie d'environ 11 euros.

Mais ce phénomène pourrait rapidement disparaître, puisque le gouvernement allemand a annoncé qu’il allait réduire sa taxe sur les carburants avec une baisse de 30 centimes sur le litre d’essence et de 14 centimes pour le diesel.

En France, la baisse de 18 centimes promise par l'État devrait aussi s'accompagner de quelques efforts de la part des distributeurs. Quand les grandes surfaces proposent, pendant quelques jours, les carburants "à prix coûtant", certains distributeurs comme TotalEnergies ont eux aussi annoncé des remises. Pour TotalEnergies en l'occurrence, elle sera de 10 centimes dans l’ensemble de ses stations françaises.

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!