C'est en 2002 que le constructeur russe Moskvitch a cessé de produire des voitures. 20 ans plus tard, il pourrait renaître et produire de nouveau des modèles. Automotive News Europe rapporte que le maire de Moscou, Sergei Sobyanin, a déclaré que les nouveaux modèles de la marque ressuscitée pourraient sortir des chaînes de montage dès décembre de cette année

Cette annonce intervient après que Renault ait décidé de se retirer du marché russe, cédant 67,69% de ses parts dans AvtoVAZ à l'Institut central de recherche et de développement des automobiles et des moteurs de Russie (NAMI). On se souvient que le maire de Moscou avait promis que les milliers d'emplois de l'usine Renault Avtoframos seraient conservés. Force est de constater qu'il a tenu parole, puisque l'usine sera rebaptisée Moskvich et les chaînes d'assemblage vont pouvoir redémarrer.

La marque prévoit d'assembler 600 voitures d'ici fin 2022. Parmi elles, 200 modèles seront purement électriques. L'an prochain, le constructeur russe projette d'assembler 50 000 unités. Pour y arriver, le maire de la ville a annoncé un investissement de cinq milliards de roules, soit environ 83 millions d'euros. D'après Automotive News Europe, Moskvich s'associera avec le constructeur chinois JAC Motors qui fournira non seulement les plateformes, mais aussi les outils nécessaires à la production automobile. 

Moskvitch 2141

Il convient de noter que, bien que Renault ait quitté la Russie, l'accord qu'il a signé permet au constructeur automobile français de racheter sa participation dans les six prochaines années. Nissan, qui a également vendu ses actifs à NAMI pour 1 €, a conclu un accord similaire, ce qui signifie qu'il pourrait théoriquement revenir à tout moment jusqu'en 2029.

"Aujourd'hui, nous avons pris une décision difficile mais nécessaire et nous faisons un choix responsable vis-à-vis de nos 45 000 salariés en Russie, tout en préservant la performance du Groupe et notre capacité à revenir dans le pays à l'avenir, dans un contexte différent", avait alors déclaré Luca de Meo, PDG du Groupe Renault.

Galerie: Moskvitch-2141

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!