Un représentant de PSA Peugeot-Citroën a confirmé que le futur modèle pick-up du groupe sera bien développé sur la base du véhicule japonais.

Après avoir évité (de peu) la faillite, le groupe PSA (Peugeot-Citroën-DS) est revenu dans le vert à la faveur notamment de restrictions budgétaires et d'un recentrage de la gamme des marques du groupe, Peugeot en premier lieu, le tout sous la houlette de Carlos Tavares.

Aujourd'hui, le groupe PSA compte bien adopter une posture davantage offensive lors des prochaines années, et a présenté ses ambitions début avril avec son nouveau plan d'attaque sur six ans (2016-2021) dénommé "Push-to-pass", et qui faisait état de l'arrivée de pas moins de 26 nouveaux modèles, notamment quatre voitures électriques, sept hybrides rechargeables, ainsi qu'un pick-up.

Souvent évoqué par les spécialistes, le rapprochement entre les Français et les Japonais de Toyota pour le développement d'un pick-up a été confirmé par un représentant de PSA au magazine Parkers, précisant que le véhicule sera basé sur le Hilux.

Une alliance logique si l'on considère que, malgré une demande assez forte, la vente de ce type de véhicule ne saurait générer suffisamment d'argent pour justifier les coûts de développement d'un modèle né d'une page entièrement blanche. Il convient ainsi de partager les dépenses, et c'est bien l'objet de ce futur partenariat entre PSA et Toyota.

Pour l'heure, il n'est pas encore clair si le pick-up PSA sera badgé Peugeot ou Citroën, et sa date de commercialisation n'a pas encore été annoncée, tout comme les pays dans lesquels le véhicule sera commercialisé.

Faites partie de quelque chose de grand