Depuis des décennies, Alpina vend des versions modifiées de modèles BMW existants, rencontrant un grand succès sur certains marchés. La firme allemande construit généralement des alternatives aux voitures performantes de BMW, avec une touche d'exclusivité et une apparence discrète. Cette formule a fait ses preuves pour l'entreprise de Buchloe, mais un changement de stratégie est probablement à prévoir vers le milieu de la décennie. Cela pourrait toutefois permettre à un modèle abandonné de revenir sur les chaînes de montage.

BMW Blog a publié un nouvel article détaillant le nouveau rôle d'Alpina au sein du BMW Group. Le constructeur munichois devrait prendre le contrôle d'Alpina le 1er janvier 2026, sans que l'on en sache plus sur la place qu'occupera la division performance dans la hiérarchie de BMW. Une chose semble toutefois très probable à ce stade : le retour de la B7 en tant que berline phare de la firme.

Galerie: Essai Alpina B7

La B7 a été abandonnée en septembre de l'année dernière, lorsque le dernier exemplaire est sorti de la chaîne de montage, coïncidant avec le début de la production de la génération G70 de la BMW Série 7. À l'époque, Alpina avait déclaré que "l'ère de la BMW Alpina B7 touche à sa fin dans l'usine automobile Alpina", laissant entendre qu'il n'y aurait pas de suite. Cependant, BMW Blog indique que la B7 pourrait revenir avec le lifting de la nouvelle Série 7. Cette dernière devrait être lancée à peu près au moment où BMW prendra le contrôle d'Alpina.

La Berline haute performance va-t-elle faire son grand retour ? 

La dernière Alpina B7 était équipée d'un moteur V8 biturbo de 4,4 litres développant 600 chevaux. Par rapport au moteur de série, le moteur Alpina était équipé de nouveaux turbocompresseurs à double volute avec des dimensions d'entrée et de sortie plus grandes et de nouveaux compresseurs, de pistons Mahle différents, de bougies d'allumage NGK, d'un refroidisseur intermédiaire air-eau amélioré, d'un système de refroidissement révisé et de refroidisseurs d'eau et d'huile externes supplémentaires. À l'époque de son lancement, elle était la berline la plus rapide du monde avec une vitesse maximale de 330 km/h.

En ce qui concerne la stratégie de BMW concernant Alpina après le milieu de la décennie, BMW Blog relate que le constructeur envisagerait de lancer une nouvelle classe de véhicules de luxe dont Alpina prendrait en charge le développement, le marketing et la distribution. Dans un premier temps, ces véhicules ne seront pas entièrement électriques, la clientèle d'Alpina préférant apparemment l'essence et le diesel.

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!